Amsterdam, Pays-Bas – L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a déclaré dans sa nouvelle feuille de route “Net Zéro” publiée aujourd’hui qu’il n’est « pas nécessaire d’investir dans de nouveaux projets d’approvisionnements en combustibles fossiles dans le cadre de notre parcours “zéro émissions nette”. » En outre, l’agence a exclu tout nouveaux projets pétroliers et gaziers après 2021, ainsi que les nouvelles mines de charbon et les extensions de mines. 

En réponse au nouveau scénario «zéro net» de l’AIE, aligné sur 1,5°C, Jennifer Morgan, directrice exécutive de Greenpeace International, a déclaré :

« L’AIE commence enfin à comprendre : Si nous voulons avoir une chance d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, le monde doit éliminer progressivement les combustibles fossiles. Nous ne pouvons même pas brûler – ou nous permettre de brûler – toutes les réserves dont nous disposons actuellement. Pour éviter une catastrophe climatique et la dévastation de la biodiversité, et pour maintenir une « attention politique inébranlable sur les changements climatiques dans le cadre de la trajectoire nette zéro », les gouvernements doivent agir dès maintenant. Ils doivent mettre fin à l’octroi de nouveaux permis pour le pétrole et le gaz. L’AIE l’a dit une fois pour toutes : si vous êtes déjà dans un trou, arrêtez de creuser. »

-30-

Pour plus d’informations, contactez :

Philippa Duchastel de Montrouge, conseillère aux communications, Greenpeace Canada, [email protected], +1 (514) 929-8227