29 novembre, 2018 (NOBLETON) · En réponse à l’annonce du plan climatique par le gouvernement Ford, Keith Stewart, analyste senior, campagne Climat-Énergie chez Greenpeace Canada, a dit:

« Ce qui est promis ici est un grand pas en arrière par rapport à ce qui était fait pour lutter contre les changements climatiques en Ontario; et ce n’est que l’ombre de ce que les scientifiques et les docteurs affirment nécessaire. Doug Ford peut vouloir rester en marge de cette lutte en espérant que quelqu’un d’autre travaille doublement pour assumer l’inaction de l’Ontario, mais cela signifie passer à côté d’emplois, comme pour la construction de véhicules électriques, qui émergeront avec une nouvelle économie verte, et augmenter notre vulnérabilité aux évènements extrêmes, incendies et autres symptômes d’un chaos climatique.

Un leadership responsable signifie se relever les manches et prendre de front ce problème. L’annonce d’aujourd’hui démontre que le gouvernement Ford ne va pas, ou ne peut pas, être un leader dans la lutte climatique.”

Un rapport récent du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a démontré que si nous voulons éviter une catastrophe climatique mondiale, les émissions de gaz à effet de serre doivent être diminuées de moitié dans les 12 prochaines années et atteindre le zéro net d’ici 2050.

Avant l’élection du gouvernement Ford, l’Ontario avait réduit ses émissions de carbon de 22 pourcent par rapport à 2005.

-30-

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Keith Stewart, analyste senior, campagne Climat-Énergie, Greenpeace Canada, disponible pour entrevue. Pour prévoir une entrevue, contactez Steve Cornwell, 514-418-0071, steve.cornwell@greenpeace.org