(MONTRÉAL) – En réaction à la nomination de Benoit Charette, nouveau ministre de l’Environnement, Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie, déclare:

“Le fait que M. Legault corrige le tir rapidement est selon nous un signe positif que l’environnement et la lutte contre les changements climatiques sont des priorités pour ce gouvernement qui reconnaît maintenant qu’il y a urgence climatique. Nous avons besoin de leadership de la part du ministre de l’Environnement, alors que le Québec doit effectuer un virage drastique pour respecter ses cibles de réduction des gaz à effet de serre et de protection du territoire. Le ministre doit se montrer rassembleur et rapidement mettre en place des initiatives ambitieuses, en commençant par se doter d’un plan d’action climatique, a affirmé Patrick Bonin. Tout le monde a droit à une courbe d’apprentissage, mais il n’y a pas une minute à perdre en matière d’environnement, de changements climatiques et de protection de la biodiversité. M. Legault se devait d’agir rapidement et de mettre en selle une personne qui pourra livrer la marchandise. Le nouveau ministre pourra compter sur notre appui s’il se montre déterminé dans ses nouvelles fonctions.”  

-30-

Pour plus d’informations, contactez:

Patrick Bonin, Responsable de la campagne Climat-Énergie, Greenpeace Canada

pbonin@greenpeace.org; +1 514 594-1221

 

Marie-Christine Fiset, Responsable des médias, Greenpeace Canada

mfiset@greenpeace.org; +1 (514) 400-3256