#Consommation #Océans #Plastique

Libérons-nous du plastique

Nestlé, Tim Hortons, PepsiCo., Coca-Cola, McDonald's... Demandez à ces cinq compagnies de faire leur part pour réduire la pollution plastique!

Passer à l'action

Comme chaque mois de février depuis 1986, c’est le retour de Dérrroule le rebord pour gagner , le rendez-vous annuel des amateurs et amatrices de café Tim Hortons à travers le Canada. Cette année encore, les fidèles seront nombreux à affluer vers les établissements dans l’espoir que leur tasse à café leur fasse gagner des prix.

Cependant, on note aussi une inquiétude croissante à l’égard d’une campagne de récompenses qui encourage l’achat de gobelets de carton jetables à doublure plastifiée. Et avec raison. En octobre dernier, les tasses et les couvercles de café Tim Hortons étaient parmi les principaux déchets de plastique retrouvés lors d’activités de nettoyage à travers le pays, faisant de Tim Hortons le deuxième pollueur plastique au Canada.

Tasse Tim Hortons sur un trottoir. © Agnès Le Rouzic

Avec un nombre croissant de critiques, incluant celles de trois étudiantes de Calgary ayant lancé un pétition qui a recueilli un franc succès, il semble qu’il soit temps pour Tim Hortons de repenser sa stratégie et de se relever les manches pour lutter contre son addiction au plastique. Jusqu’ici, la réponse de la compagnie concernant son rôle dans la pollution plastique a été plutôt confuse, inadéquate et certainement pas aussi satisfaisante que ne le sont ses célèbres beignes.

Durant la période promotionnelle Dérrroule le rebord pour gagner, des centaines de millions de gobelets à usage unique sont produits. Mais imaginez (soyons fous!) si au lieu de fournir des tasses à café jetables, Tim Hortons proposait à sa clientèle un nouveau programme de gobelets réutilisables consignés?! Vous n’auriez plus qu’à ramener votre tasse à café consignée dans n’importe quelle succursale lorsque vous commandez une autre boisson. C’est d’ailleurs un concept déjà expérimenté dans certains quartiers de Montréal et qui fait parler de lui.

« – Mais attendez, les tasses à café et les couvercles Tim Hortons ne sont-ils pas recyclables? »

Bien sûr, c’est la réponse de prédilection du Tim. Et, oui, en théorie, ils peuvent être recyclés à certains endroits. La grande question est de savoir s’ils le sont réellement et la réponse est en grande partie … non. Tout ce que vous avez à faire pour vous en convaincre est de vous rendre aux abords d’un café Tim Hortons et de jeter un oeil sur une poubelle dans la rue pour voir les tasses rouge vif et les couvercles brun foncé qui s’amoncellent dans les poubelles. D’autres part, de nombreuses municipalités, comme Toronto, n’acceptent pas les tasses à café à usage unique dans leurs bacs de recyclage.

« – Bon d’accord, mais qu’en est-il de ceux et celles qui apportent leur propre tasse? Y’a-t-il des incitatifs comme des rabais par exemple? »

Oui, vous aurez droit à un rabais de … 10 cents. Autrement dit, pas de quoi fouetter un frappuccino.
Alors, que fait la compagnie pour réduire son empreinte plastique? Voici ce qu’on peut trouver sur son site Web :

« Chez Tim Hortons, nous essayons d’être conscients des conséquences que nos emballages et nos déchets ont sur l’environnement. C’est pourquoi nous avons entrepris de résoudre le problème des déchets de diverses façons :

Tous nos emballages comportent un message encourageant la propreté, dont le message « Respectez l’environnement! » sur tous les gobelets à emporter. Malheureusement, nombreux sont ceux qui ne portent pas attention à ces messages; toutefois, Tim Hortons continue de collaborer avec d’autres membres de notre industrie pour lutter contre le problème des déchets de façon efficace et constructive.

Afin de veiller à la propreté de leur communauté, de nombreux restaurants Tim Hortons commanditent des corvées et activités de nettoyage dans leur communauté.

Nous avons des stratégies de réduction des déchets pour tenter de combattre les déchets à la source. Tim Hortons est l’une des rares chaîne de restauration rapide à offrir des tasses, des assiettes et des bols de porcelaine à ses invités qui utilisent ses salles à manger. Cela aide à réduire les déchets de papier créés au départ.

Tous les restaurants Tim Hortons vendent des tasses Tim réutilisables. Même si ces tasses ne sont peut-être pas une solution pratique pour tous les invités, elles représentent toutefois une bonne solution de rechange. Les incitatifs pour se procurer une tasse Tim incluent le fait que le premier café est gratuit (bon inclus dans la tasse de voyage Tim) et que chaque remplissage entraîne un rabais de 10 cents (le rabais pour la boisson chaude s’applique au remplissage de toute tasse de voyage). »

Poubelle à l’entrée d’un établissement Tim Hortons © Agnès Le Rouzic

Pour vous la faire courte, Tim Hortons continue de mettre la responsabilité de la pollution plastique sur ses client·es : ne pas jeter par terre, recycler quand c’est possible, les aider à ramasser les déchets lors de corvées de nettoyage, apporter son propre contenant ou demander un contenant en porcelaine quand on consomme sur place. Et bien sûr, ils travaillent sur un couvercle de tasse à café jetable « écolo » et déclarent reconsidérer leur utilisation du plastique sans toutefois fournir plus de détails.

Ce que la compagnie ne fait pas? Tout ce qui pourrait avoir un impact pour réduire la distribution et la consommation de contenants de plastique, et, de fait, la pollution engendrée par ses célèbres tasses et couvercles.

Il n’est pas acceptable qu’une compagnie continue d’ignorer son rôle dans la crise de pollution plastique. Depuis des années, Tim Hortons a esquivé et évité de s’attaquer réellement au problème, et avec ses tasses emblématiques devenant de plus en plus un symbole de déchet au Canada, vous pourriez imaginer que le temps est venu pour Tim d’utiliser son pouvoir et la loyauté de sa clientèle envers sa marque pour mettre de l’avant des solutions.

Voici ce que Tim Hortons pourrait faire pour prendre part au mouvement grandissant de personnes et d’entreprises qui luttent pour un avenir sans plastique :

  • S’engager à éliminer ses produits à usage unique. Au-delà de ses gobelets et de ses couvercles, bien que ce soit le point de départ, la compagnie doit repenser son mode de distribution des boissons, des produits alimentaires et autres, et fixer de véritables objectifs de réduction.
  • Offrir des gobelets et des contenants à emporter réutilisables et consignés au lieu de ceux jetables. De nombreux clients sont des clients quotidiens offrant une excellente occasion pour les gens de continuer à ramener leur tasse encore et encore pour la réutiliser.
  • Pendant la transition, habituer sa clientèle à utiliser des gobelets réutilisables lorsqu’elle consomme sur place, et lui proposer de véritables incitatifs pour que les client·es apportent leurs propres tasses et contenants.

Et que dire de Dérrroule le rebord pour gagner? La compagnie pourrait généraliser la version électronique de son concours Faites défiler pour gagner, améliorer son application pour que ses  client·es bénéficient de la même opportunité et créer une offre spéciale pour ceux et celles apportant leurs propres tasses.

Chaque année au Canada, des milliards de tasses à café et d’autres contenants en plastique à usage unique sont consommés. Le recyclage ou le compostage ne pourront jamais venir à bout d’un tel volume de déchets. Envie d’en toucher trois mots à Tim Hortons? Cliquez ici pour exhorter les cinq plus grands pollueurs plastique au Canada à lutter pour un #Futursansplastique.