Joni Mitchell, Phil Ochs et James Taylor donnent un concert-bénéfice au Pacific Coliseum de Vancouver pour recueillir des fonds pour la mission. Quelque 16 000 personnes y assistent. Encouragé par cet accueil chaleureux, l’équipage décide de rebaptiser le vieux bateau de pêche à bord duquel ils s’apprêtent à monter. Mais comme « Green Peace » ne rentre pas sur les macarons, ils décident de fusionner les deux mots : Green Peace devient Greenpeace.

En fin de compte, le bateau ne se rendra jamais à Amchitka et l’essai nucléaire finira par avoir lieu. Ce sera cependant le dernier essai américain dans la région. L’initiative de ces jeunes visionnaires aura réussi à influencer l’opinion publique, et la mission de Greenpeace à toucher la population canadienne. Leurs idées, diffusées dans le monde entier dans les mois suivants, entraîneront la naissance d’un mouvement plus vaste.

Aujourd’hui, Greenpeace est l’organisation environnementale la plus connue au monde. Elle est présente dans plus de 55 pays et compte des millions d’adhérent·e·s. Avec le recul, Amchitka n’était en fait que le début de ce qui allait devenir une grande aventure.

 

Voici quelques-unes de nos victoires depuis 1971 :

1972 : À la suite de la première action de Greenpeace, en 1971, les États-Unis abandonnent le site d’essais nucléaires de l’île d’Amchitka, en Alaska.

1982 : Après des actions en mer contre des baleiniers industriels, la Commission baleinière internationale adopte un moratoire sur la chasse commerciale à la baleine.

1991 : À la suite des pressions exercées par Greenpeace et par d’autres organisations, les 39 signataires du Traité sur l’Antarctique s’entendent pour interdire toute exploitation minière sur ce continent pour une durée de 50 ans.

2011 : Après la publication du rapport de Greenpeace intitulé Dirty Laundry [Linge sale], de grandes marques de vêtements s’engagent à mettre un terme aux rejets de produits chimiques dangereux associés à la fabrication et à l’entretien de leurs produits dans les 10 prochaines années.

2016 : Après des décennies de campagne, Greenpeace réussit à obtenir la protection de 85 % de la superficie boisée de la forêt pluviale du Grand Ours, en Colombie-Britannique, contre l’exploitation forestière industrielle.

2016 : Après trois ans de démarches judiciaires soutenues, les Inuits de Clyde River et Greenpeace Canada réussissent à mettre un terme aux détonations sismiques, une méthode d’exploration pétrolière dangereuse pour les espèces marines de l’Arctique canadien.

2017 : Après plus de cinq ans de campagne, Greenpeace parvient, avec l’aide de groupes citoyens, de partenaires et d’autres organisations environnementales, à dissuader TransCanada de construire le pipeline de sables bitumineux Énergie Est.

Depuis plus de quarante ans, Greenpeace a contribué à d’importants changements à travers le monde et remporté de nombreux succès.

Découvrez toutes les victoires et succès depuis 1971 en anglais sur le site de Greenpeace International.

 

Qui sommes-nous

Greenpeace est une organisation internationale qui représente un véritable contre-pouvoir indépendant au service de la protection de l’environnement et des générations actuelles et futures.

Faisons connaissance
Nos valeurs

Greenpeace a recours à la confrontation non violente et créative dans le but de dénoncer les problèmes environnementaux à l’échelle mondiale et d’exercer des pressions pour la mise en place de solutions.

En savoir plus
Soutenir Greenpeace

Depuis sa création, Greenpeace est une organisation indépendante des États, des pouvoirs politiques et économiques. Notre mission et nos succès sont financés par les dons de particuliers, comme vous.

Soutenez notre indépendance financière
Devenir bénévole

Nous plaçons le pouvoir citoyen au cœur de nos campagnes en donnant une résonance au travail de toutes celles et tous ceux qui partagent notre vision, nos espoirs et notre conviction qu’un monde meilleur est possible.

Impliquez-vous