En savoir plus Retour à l'accueil

Lego, allez-vous reconstruire ce que Shell détruit ?

OBJECTIF 1 000 000

 PERSONNES ONT SIGNÉ

LEGO, allez-vous reconstruire ce que Shell détruit?

Shell utilise LEGO pour redorer son image. Dites à LEGO de ne plus faire équipe avec Shell et de sauver l'Arctique !

SIGNEZ. PARTAGEZ. L'ARCTIQUE A BESOIN DE VOUS!
En remplissant ce formulaire, vous envoyez un email à LEGO et rejoignez le mouvement mondial Save the Arctic. Greenpeace s'engage à ne céder aucune de mes données personnelles à un tiers. Mes données seront utilisées à des fins de communication directe, dont je peux à tout moment me désabonner.

Merci de votre participation !

Faites passer le message !

Invitez vos amis à participer. Rassemblons nos forces pour sauver l'Arctique !

Merci pour votre partage !

Continuez d'aider Greenpeace à sauver la planète.

Faites un don

Merci pour votre participation !

  • COMMENT SHELL UTILISE-T-ELLE LEGO ? POURQUOI CE PARTENARIAT DOIT-IL CESSER ?

    Le partenariat publicitaire entre Shell et LEGO s’inscrit dans le cadre d’une stratégie mûrement réfléchie de la part de Shell : son but est de « s’acheter des amis » qui pourront légitimer ses projets de forage dangereux en Arctique. Les jouets LEGO font le bonheur des enfants partout dans le monde. Shell sait que ce partenariat lui permettra non seulement d’augmenter ses profits, mais aussi d’améliorer sa réputation et son image, mises à mal par ses ambitions folles en Arctique.

    Dans le cadre de leurs opérations de co-promotion, LEGO commercialise des boîtes de jeu à l’effigie de Shell. Le logo de la compagnie pétrolière se retrouve ainsi entre les mains de millions d’enfants... En s’immisçant insidieusement dans les salles de jeux de nos bambins, Shell cherche à se mettre la prochaine génération de consommateurs dans la poche.

    Si nous réussissons à convaincre LEGO de ne plus faire équipe avec Shell, ce serait un coup terrible pour la stratégie de séduction de Shell. Plus nous serons nombreux à dénoncer le double jeu de Shell, plus il sera difficile pour la compagnie pétrolière de compter sur le soutien public dont elle a besoin pour poursuivre ses activités destructrices en Arctique.

    Revenir en arrière
  • Pourquoi faut-il sauver l’Arctique ?

    La région arctique abrite des espèces exceptionnelles, comme des ours polaires, des baleines, des morses, etc. Sa banquise forme une couche de protection réfléchissante sur l’océan et régule notre climat. Mais aujourd’hui, l’Arctique fond à vue d’œil et les compagnies pétrolières se ruent sur ses réserves de pétrole. Nettoyer une marée noire dans ces eaux glacées relèverait de l’impossible, et les effets seraient dévastateurs pour cet écosystème fragile.

    Un mouvement international sans précédent a vu le jour pour sauver l’Arctique. D’un bout à l’autre de la planète, plus de 5 millions de personnes demandent la création d’une zone naturelle préservée dans les eaux internationales autour du pôle Nord, et l’interdiction des forages offshore et des pratiques de pêche destructrices dans l’ensemble de la région arctique.

    La protection de l’Arctique est l’un des grands défis que notre génération doit relever. Nous avons besoin de vous pour opposer un autre projet de société à ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, un projet fondé sur la coopération internationale qui permettra de préserver cet endroit magique pour les générations futures.

    Revenir en arrière
  • Pourquoi signer cette pétition ?

    Chaque voix compte. Si nous sommes des millions à demander à LEGO de ne plus faire équipe avec Shell, notre requête ne pourra être ignorée. LEGO se soucie de ce que les consommateurs pensent, et en signant cette pétition nous lui montrons que nous sommes nombreux et déterminés. De plus, LEGO a déjà écouté les militants de Greenpeace par le passé, et sur son site Internet, le groupe déclare avoir pour ambition de « protéger le droit des enfants à vivre dans un environnement sain ».

    Avec des pétitions comme celle-ci, nous sommes déjà arrivés à convaincre de nombreuses marques de changer de cap et d’adopter des pratiques respectueuses de l’environnement. Cette année par exemple, la marque Adidas s’est engagée à éliminer les produits chimiques toxiques de ses vêtements, et le groupe Procter & Gamble (qui se cache derrière des marques de grande consommation, comme Head & Shoulders) a adopté une politique de non-déforestation.

    En signant cette pétition, vous rejoignez le mouvement international « Save the Arctic ». Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons mettre la pression sur les décideurs pour qu’ils adoptent des règles et des pratiques qui protègent l’Arctique, et pour qu’ils fassent le choix des énergies durables et non des forages pétroliers dangereux.

    Revenir en arrière

Ne faites plus équipe avec Shell.

Cher LEGO,

Le monde entier adore jouer avec vos briques et vos figurines. Mais vous, vous faites équipe avec un compagnon de jeu peu recommandable : Shell.

Je suis terriblement déçu(e) d’apprendre que vous aidez Shell à améliorer son image de marque et à blanchir sa réputation, alors que cette compagnie pétrolière cherche à faire main basse sur les réserves fossiles de l’Arctique. En vous associant à Shell, vous lui ouvrez les salles de jeu de nos enfants et contribuez à la destruction de l’Arctique.

L’Arctique est l’une des dernières régions préservées qui subsistent sur la planète. Ses banquises abritent une biodiversité exceptionnelle, des ours polaires, des narvals, des morses et bien d’autres espèces. C’est aussi un écosystème fragile qui serait totalement détruit en cas de marée noire.

L’Arctique fond à vue d’œil : les trois quarts de sa glace en été ont déjà disparu. Il est temps de prendre ce signal d’alarme que nous envoie la planète au sérieux et de lutter contre les changements climatiques. Mais les compagnies pétrolières, Shell en tête, font la sourde oreille. Pire, elles conçoivent le recul de la banquise comme une opportunité d’extraire toujours plus de pétrole et vont donc, en fin de compte, aggraver encore plus le bouleversement climatique et la fonte des glaces…

Je vous demande de prendre fermement position contre la destruction de l’Arctique. Ne laissez pas votre marque, synonyme de création et d’émerveillement, être utilisée pour légitimer la destruction et la consternation. Cessez de faire équipe avec Shell !

Bien Cordialement,
Un défenseur de l’Arctique