Energie nucléaire

Energie nucléaire

Nos sept réacteurs nucléaires bloquent la transition vers une énergie 100 % renouvelable. Ils sont risqués, dangereux et chers, tandis que le soleil et le vent deviennent toujours plus abordables.

L’énergie nucléaire ? Non merci !

L'énergie nucléaire? Non merci

L’énergie nucléaire est une technologie dépassée, pour de multiples raisons :

  • Déchets nucléaires : chaque année supplémentaire d’activité des centrales belges alourdit le fardeau pour les générations suivantes de 120 tonnes de déchets hautement radioactifs, d’une durée de vie de plusieurs siècles. Il n’existe toujours aucune solution pour ces déchets.
  • Catastrophe nucléaire : tout le territoire belge ainsi que de vastes régions aux Pays-Bas, en Allemagne, en France et au Luxembourg se situent dans la zone dangereuse des centrales de Doel et de Tihange. Maintenir ces vieux réacteurs en service augmente le risque d’accident grave susceptible de rendre ces étendues inhabitables pour une durée indéterminée.
  •  Catastrophe économique : une catastrophe nucléaire pourrait coûter jusqu’à 1.400 milliards d’euros, pourtant la responsabilité d’Electrabel ne se limite qu’à 300 millions d’euros. Aucun assureur n’accepte de couvrir un risque aussi colossal. Outre des souffrances humaines indescriptibles, une telle catastrophe entraînerait la faillite de la Belgique.
  • Pas indispensable : bien que la Belgique dépende fortement du nucléaire, seulement 2,3% de l’énergie dans le monde proviennent de centrales nucléaires. Cette proportion est en baisse continue vu l’essor des énergies renouvelables.

L'énergie nucléaire n'a pas d'avenir

  • Coût énorme : un nouveau réacteur coûte environ 9 milliards d’euros, beaucoup plus qu’il y a 30 ans, tandis que le coût de l’énergie renouvelable diminue de façon spectaculaire. Même sans compter les coûts liés au démantèlement des centrales nucléaires et au stockage à (très) long terme des déchets radioactifs, l’énergie éolienne est aujourd’hui déjà moins chère que l’énergie nucléaire.
  • Pas une solution contre le changement climatique : l’énergie nucléaire "pauvre" en CO2 nous anesthésie : cette source d’énergie est transitoire, alors que l’élaboration de véritables solutions, telles que les sources d’énergie renouvelable, traduit une nécessité urgente.
  • Antidémocratique : les débats sur la prolongation de la durée de vie de Doel 1 et 2 le prouvent à nouveau : l’énergie nucléaire peut uniquement survivre dans une atmosphère de confidentialité et de tromperie – une situation indigne d’une démocratie.

Heureusement, des alternatives entièrement durables à l’énergie nucléaire existent. Découvrez-les ici !

 

Les dernières mises à jour

 

Aucun résultat trouvé.

41 - 29 de 29 résultats.