Energies renouvelables

La Terre se réchauffe. Les catastrophes climatiques se font plus fréquentes, plus intenses. Le défi est de taille : la température moyenne mondiale ne doit augmenter de plus de 1,5°C. Oui, l'approvisionnement énergétique est sans aucun doute l'un des enjeux majeurs du 21ème siècle : il est la solution la plus apte à réguler le changement climatique et redéfinir la situation de la planète pour les générations futures. Les sources d'énergie actuellement utilisées présentent de grands risques environnementaux et sociaux. Seul un développement rapide des énergies renouvelables, combiné à de réels progrès en terme d’efficacité énergétique, peut nous permettre de relever le défi. Le futur de l'énergie et du climat est au bout de la transition énergétique vers le 100% renouvelable !

La situation énergétique au Luxembourg

À l‘échelle internationale, le Grand-Duché est un cancre en matière d’énergies renouvelables : alors que le potentiel pour l’énergie solaire et éolienne y est réel, moins d’1% de la consommation énergétique nationale en provient.

Selon une étude du CE Delft, d'ici à 2050, plus de 437 000 personnes pourraient produire leur propre électricité au Luxembourg. Cependant, le pays est très loin de cet objectif : en 2016, par exemple, seulement 6379 installations photovoltaïques ont été remboursées par un tarif d’injection.

L’engagement de Greenpeace

Greenpeace Luxembourg s'engage pour un cadre légal favorisant les énergies renouvelables. Par exemple, en 2015, Votum Klima (Caritas, ASTM, Greenpeace Luxembourg, Mouvement Écologique) et 13 communes luxembourgeoises ont lancé une action “Eis Gemeng - beSONNeg gutt !” afin de changer le cadre législatif au Luxembourg en faveur des énergies renouvelables.

Par ailleurs, Greenpeace travaille avec les jeunes et dans les écoles pour alimenter ce sujet avec son projet Jugend Solar. À un niveau international, c’est auprès des communautés défavorisées que Greenpeace s’engage (au Brésil dans les favelas ou encore en Inde avec des communautés non connectées aux réseaux électriques).

Aussi au niveau international, Greenpeace a longuement travaillé sur un rapport de transition énergétique mondial grâce à l'intervention d'experts. Celui-ci est régulièrement mis à jour et a été développé par région et/ou pays. Nous y défendons la faisabilité d'une transition 100% renouvelable, qui est tout à fait possible! Si vous aussi vous en êtes persuadés, signez notre pétition en ligne.

Energiebierger : la plateforme des citoyens de l’énergie

Greenpeace a lancé une campagne à envergure nationale pour la promotion des énergies renouvelables au Luxembourg. Afin de soutenir les futurs « Energiebierger », en particulier dans la production d'énergie solaire, Greenpeace a développé une plateforme web. L’objectif est de rassembler citoyen-ne-s, coopératives et entreprises spécialisées pour encourager les énergies renouvelables au Luxembourg.

Greenpeace est persuadée que chacun a un rôle important à jouer dans le développement des énergies renouvelables. L'objectif est donc d’aider les citoyens à réaliser leur propre projet solaire. Même ceux qui n'ont pas de toit disponible, mais qui veulent investir dans les énergies renouvelables, peuvent s'informer sur la plateforme et soutenir les projets solaires d'autres ménages à travers les coopératives énergétiques. Ils y trouveront des informations concernant le photovoltaïque au niveau national, et auront la possibilité de calculer le potentiel d'énergie solaire de leur toit, de réaliser des calculs d'efficacité ou encore de solliciter des conseils de professionnels.

L’objectif de Greenpeace est clair et évident : si nous voulons limiter l'impact du changement climatique, nous devrons d'ici 2050 nous approvisionner entièrement en énergies renouvelables. Le Luxembourg, à la traîne dans la production d'énergies renouvelables en Europe ainsi qu’au niveau mondial, fait face à des défis majeurs. Greenpeace compte les relever.