Expédition : cap sur l’océan Antarctique | Greenpeace Luxembourg

Expédition : cap sur l’océan Antarctique

Actualité - janvier 15, 2018
En ce moment même, l’Arctic Sunrise, le brise-glace de la flotte arc-en-ciel de Greenpeace, met le cap sur l’extrême sud de notre globe. Au cours des trois prochains mois, son équipage travaillera coude-à-coude avec des scientifiques, des photographes et des journalistes du monde entier pour promouvoir la création, dans l’océan Antarctique, de la plus grande réserve marine du monde. Enfilez vos gants et votre bonnet, on vous embarque !

L’océan Antarctique abrite une biodiversité exceptionnelle. Baleines, manchots ou encore calamars géants comptent parmi les espèces incroyables qui ont élu domicile au pôle Sud.

La protection de cet environnement est essentielle pour les animaux qui y vivent… mais aussi pour la planète car les océans jouent un rôle crucial pour la vie sur Terre.

Malheureusement, de nombreuses menaces pèsent aujourd’hui sur les océans : surpêche, pollution plastique, changements climatiques…C’est pourquoi il faut de toute urgence établir un réseau international de réserves marines qui permettra de préserver la santé de notre planète bleue.

L’équipage de Greenpeace prêt à lever l’ancre dans le port de Punta Arenas, au Chili, il y a quelques jours.  © Christian Åslund / Greenpeace

Une échéance : octobre 2018

Comme chacun le sait, on travaille plus efficacement quand on a une date butoir qui approche…. Pour l’océan Antarctique, cette échéance est octobre 2018.

Dans un peu plus de neuf mois, les États membres de la Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR) se réuniront pour débattre de la création, dans l’océan Antarctique, de la plus grande réserve marine du monde.

D’ici là, nous avons une mission à vous confier : convaincre les pays membres de cette organisation internationale de se prononcer en faveur de la création d’un sanctuaire marin !

 

 

Exploration de fonds sous-marins inconnus, études des impacts du dérèglement climatique, analyse des problèmes causés par la pêche industrielle… L’Arctic Sunrise va vous emmener au plus près de la vie antarctique et vous présenter des scientifiques passionnés qui consacrent leur vie à la protection de ce milieu extraordinaire.

Le but de cette expédition est aussi d’attirer l’attention des responsables politiques de la CCAMLR sur les enjeux qui se posent en Antarctique. Mais pour faire entendre la voix de notre équipage depuis le bout du monde, nous avons besoin de vous comme caisse de résonance !

Nous avons neuf mois pour persuader la CCAMLR de créer le plus grand sanctuaire marin du monde dans l’océan Antarctique. Cette victoire serait un premier pas crucial vers la mise en place d’un réseau de réserves marines en haute mer, à l’échelle mondiale.

Dans les années 1980-90, la mobilisation citoyenne internationale a réussi à obtenir la protection du continent antarctique. Aujourd’hui, soyons encore plus forts et plus nombreux à exiger la protection de l’océan qui entoure ce continent !

Aujourd’hui, dites aux membres de la Commission de protéction de l'Antarctique de continuer à faire preuve d’ambition en soutenant la protection de l’océan qui le borde. Et restez connecté-e pour recevoir bientôt des nouvelles (fraîches !) en direct de notre bateau…

 

 





Article source : Greenpeace France

Thèmes