Après quarante-cinq ans, d’innombrables campagnes et succès, Greenpeace reste fidèle à son identité : ce sont les humains qui font partie de l’aventure. Les hommes sont au cœur de notre identité et nous avons besoin de vous pour créer le monde durable et en paix auquel nous aspirons.

L’histoire de Greenpeace commence avec une poignée d’hommes et de femmes dans la ville portuaire de Vancouver, sur la côte pacifique du Canada. Ces hommes et ces femmes ont donné leur temps, leur énergie, leur créativité pour s’attaquer courageusement à quelque chose plus grand qu’eux. En 1971, ce petit groupe a uni ses efforts pour protester contre les essais nucléaires prévus sur l’ile d’Amchitka, au large des côtes de l’Alaska.

Après avoir collecté des fonds et sécurisé un bateau, le Phyllis Cormack, rebaptisé le Greenpeace, le petit groupe de militants mettait les voiles pour Amchitka. Malheureusement, les autorités américaines interceptèrent le bateau et l’équipage dut rentrer.

Bien que ceci soit une version simplifiée de l’histoire, elle marque le début d’un voyage d’une bien plus grande envergure. Les efforts tenaces de ce petit groupe de militants partis confronter l’adversité ont contribué à sensibiliser le public sur ces enjeux, et l’opposition contre les essais nucléaires s’est accrue.

fondateurs greenpeaceh

Leur histoire démontre que, même de un petit nombre de personnes peut rassembler autour d’un but commun des communautés entières, d’une manière qu’elles n’auraient pas cru possible.

Depuis ce jour-là, en 1971, le réseau de Greenpeace a connu un grand nombre de victoires, mais aussi, des défaites. Aujourd’hui, à l’heure de notre quarante-cinquième anniversaire, nous célébrons ces victoires et nous continuons à apprendre de nos erreurs, toujours.

Nous souhaitons remercier les personnes qui ont pris part au mouvement depuis le tout début ; ceux et celles qui ont passé presque toute une vie à travailler sans relâche pour protéger notre planète.

Sans les militants et les cyber-activistes, les équipages des navires et les militants, les bénévoles, les scientifiques, les avocats, les lobbyistes politiques et les chercheurs, Greenpeace n’est qu’un mot. Greenpeace est faite de personnes animées par la même idée, par nos sympathisants, nos donateurs et nos alliés.

kayaktivistes

Greenpeace, c’est plus de 36.000 bénévoles actifs à travers le monde qui partagent leurs compétences, leur énergie et offrent leur temps pour s’organiser dans leurs communautés locales – ces personnes font de Greenpeace ce qu’elle est.

Nous célébrons toutes ces personnes qui sont une véritable force positive : nous sommes confrontés à d’importants problèmes environnementaux qui menacent de modifier radicalement la planète et la vie qui y habite. L’espoir, que nous pouvons collectivement changer le cours des évènements, est inébranlable et nécessaire.

Le changement climatique est sans doute un des plus grands enjeux mondial de notre temps. L’Accord de Paris est une étape majeure pour amorcer et mener une action internationale ambitieuse afin de limiter le réchauffement à 1.5C et nous orienter vers 100% d’énergies renouvelables, sures et sécuritaires, pour tous. Greenpeace travaille à faire passer le monde d’une économie basée sur les combustibles fossiles, à un monde qui bâtit ses fondations sur les énergies propres et renouvelables, et dont les avantages reviennent aux populations locales. Pour ce faire, nous devons transférer le pouvoir, aujourd’hui aux mains des industries de combustibles fossiles.

L’acidification des océans est un effet direct de l’absorption par les océans des excès de dioxyde de carbone (CO2) qui affecte déjà la vie marine. Greenpeace souhaite la création de davantage d’aires marines protégées et moins de pêche illégale. Greenpeace travaille en collaboration avec un groupe d’organisations qui réalise déjà des progrès dans la lutte pour la propreté des océans, et empêcher que nos océans ne deviennent une décharge de plastiques géante.

Les progrès pour conserver les forêts anciennes et tropicales, en collaboration avec les communautés et les groupes locaux, sont aujourd’hui critiques. Ce travail vise à la fois à préserver la biodiversité unique à ces grandes forêts et à protéger le climat en raison du rôle des forêts dans l’équilibre de nos systèmes environnementaux mondiaux.

 Greenpeace mène campagne pour que nous cultivions notre nourriture de manière à ne pas impacter négativement ni la planète ni les populations, mais aussi, pour une agriculture qui contribue à faire face aux changements climatiques. Nous travaillons également vers un avenir sans produits toxiques où les produits chimiques dangereux ne sont plus ni produits, utilisés et rejetés dans notre environnement.

Aujourd’hui, nous continuons à lutter vigoureusement contre l’énergie nucléaire. Bien que les essais nucléaires à grande échelle aient ralenti, les États dotés d’armes nucléaires continuent à les posséder, les développer et les moderniser. Nous militons pour un traité de l’ONU interdisant les armes nucléaires.

 La santé de la planète dépend de la santé de l’ensemble de ses composantes. Ces enjeux interconnectés sont complexes et les solutions peuvent parfois paraitre hors de portée. Aujourd’hui, comme il y a quarante-cinq ans à Vancouver, nous aurons besoin que tous, nous donnions notre voix aux problèmes environnementaux qui nous touchent et que nous prenions des mesures pour trouver des solutions.

 Martin Luther King, Jr a déclaré : « Le progrès humain n’est ni automatique ni inévitable. Chaque pas vers l’objectif de la justice exige des sacrifices, des souffrances, une lutte – Les efforts infatigables de la sollicitude passionnée d’individus dévoués ».

eolienne

Aujourd’hui, il y a une grande urgence à protéger nos communautés et notre planète. Le pouvoir du peuple est plus que jamais nécessaire. Nous avons besoin de personnes qui participent à des actions directes non-violentes, qui témoignent, qui exposent des crimes environnementaux, qui enquêtent et mettent en évidence des problèmes environnementaux et qui apportent des solutions.

 De plus en plus de gens sont prêts à rêver grand pour que notre vision d’un monde durable et en paix se réalise. « Un autre monde est non seulement possible, il est en chemin. Les journées tranquilles, je peux l’entendre respirer. »- Arundhati Roy

 Joyeux anniversaire Greenpeace !

Article original paru dans le Huffington Post

Derniers Articles

Comments

Inscrivez votre réponse

Discussion

Close