Le 20 janvier, Donald Trump va devenir le 45e président des États-Unis et son arrivée est certainement aux antipodes des espoirs suscités lors de l’élection de Barack Obama. En effet, ses méthodes de communication, ses convictions personnelles et les personnalités choisies pour constituer son équipe sont inquiétantes pour l’ensemble de la planète.
En ces temps de division, que ce soit aux Etats-Unis ou ailleurs, il est temps d’envoyer un message de solidarité et d’espoir : construisons ensemble une planète qui bénéficie à tout un chacun et non seulement à une poignée de personnes ; une planète où économie durable, environnement sain, et justice pour tous occuperont une place centrale.Concrètement, nous nous réunirons sur les ponts à travers le monde afin de montrer notre détermination positive et de porter un message de paix et d’ouverture : construisons des ponts, pas des murs.

hope

Nous espérons qu’a travers le continent africain, de nombreuses voix s’élèveront pour soutenir #BridgesNotWalls

“Les géants de l’agroalimentaire comme  Bayer, Monsanto, DuPont, Dow and Syngenta ont tellement de poids en Afrique de l’Est qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent sans trop de soucis pour le respects des droits humains ou environnementaux. Aujourd’hui, et plus que jamais, silence signifie approbation. Nous devons agir, nous devons construire des ponts, pas des murs.” Fredrick Njehu – Conseiller Politique, Campagne Food For Life, Kenya

marche Kenya

“Alors que nous soutenons #Bridgesnotwalls pour envoyer un message fort au nouveau Président élu Donald Trump, c’est aussi une opportunité pour nous, camerounais, de réfléchir. Notre diversité est notre force, elle nous aide à construire le futur et à faire un monde meilleur.” Nchemty Metimi Ozongashu – Chargé de communications, Campagne Forêt, Cameroun

bridges not walls Cameroon

“Avec #Bridgesnotwalls , il s’agit de faire preuve de solidarité avec tous les peuples du monde qui souffrent déjà des effets dévastateurs du changement climatique, et qui se lèvent pour résister aux idéologies haineuses et extrémistes de multinationales et de politiciens, qui n’hésitent pas à jeter en pâture nos idées démocratiques au bénéfice de leurs intérêts particuliers.” Penny-Jane Cooke, Responsable de la campagne Climat et Énergie, Afrique du Sud”

bridges not walls Dakar

“La difficulté sera de maintenir le consensus de la politique américaine envers le continent depuis les trois derniers gouvernements, basé sur l’idée  que l’Afrique offre des opportunités intéressantes. C’est le bon moment pour rappeler à la nouvelle administration que les océans sont le seul écosystème indivisible et qu’ils doivent être protégés.” – Ibrahima Cissé, Responsable de la campagne Océan, Sénégal
Greenpeace Afrique était sur le pont  Nelson Mandela à Johannesburg, Afrique du Sud, le 19 janvier 2017. Vous pouvez aussi soutenir le mouvement en prenant un selfie sur un pont à côté de chez vous, et en le publiant sur les réseaux sociaux  ou sur Greenwire accompagné de #bridgesnotwalls. N’oubliez pas de tagger votre emplacement, pour montrer au reste du monde que nous, africains, sommes solidaires ! Vous pouvez aussi donner un tweet en participant à notre Thunderclap international.

#bridgesnotwalls

Ensemble, construisons un futur juste, vert et en paix.

Comments

Inscrivez votre réponse

Discussion

Close