Nos bords de mer sont envahis par les plastiques, et chaque nouvelle tempête ramène son lot de déchets. Nous transformons nos océans en un véritable cocktail de plastiques. A Saint-Louis, Sénégal, cela prend des proportions inquiétantes. On estime que, chaque année, entre 4,8 et 12,7 millions de tonnes de plastiques finissent dans les océans.  Le gouvernement du Sénégal vient de renouveler l’interdiction des plastiques, et c’est un premier pas significatif. Mais nous aussi nous pouvons agir !

Le plastique, c’est fantastique. Mais lorsque qu’il sert à fabriquer des objets jetables, souvent à usage unique, il devient un vrai problème. On ne peut pas simplement « jeter » le plastique. Le plastique ne se dégrade pas naturellement, il peut rester très très longtemps sous une forme identique. De nombreux déchets en plastique se retrouvent dans nos océans. Parfois de manière très visibles, comme le fameux 7e continent, mais parfois sous forme microscopique. Ces microparticules de plastique intègrent la chaîne alimentaire de nombreuses espèces marines, et se retrouvent dans le poisson pêché, et dans le sel de mer. Les morceaux plus gros peuvent aussi être avalés par les oiseaux de mer, les poissons,  les tortues et les baleines, qui meurent l’estomac plein de plastiques qu’ils ne peuvent digérer – quand ils ne meurent pas empêtrés dans des déchets.

Tortue dans filets

Des actions de grande ampleur sont nécessaires, mais on peut également commencer par s’assurer que l’on commence par jeter moins de plastiques. Et, là-dessus, nous pouvons tous faire quelque chose. « Diminuer, réutiliser, recycler » – dans cet ordre. Une solution simple et efficace pour lutter contre la prolifération des plastiques.

En cette période de bonnes résolutions de début d’année, voilà 5 actions simples que nous pouvons tous faire pour aider à notre niveau à améliorer le problème.

1. EVITER LES PLASTIQUES A USAGE UNIQUE

Emmenez votre propre sac quand vous allez faire les courses. Lorsque c’est possible, évitez l’eau en bouteille, ou choisissez des bouteilles en verre consignables. Evitez d’acheter des biens qui sont trop emballés – pour les légumes par exemple, achetez les au détail – et sur votre marché local ! Et avant d’utiliser une petite cuillère en plastique, pensez à son histoire, racontée dans la vidéo ci-dessous :

2. EVITEZ LES MICROBILLES

De nombreux produits cosmétiques utilisent aujourd’hui des microbilles en plastique. Elles finissent dans les eaux usagées, et dans les océans. Les industriels et gouvernements commencent à prendre conscience du problème mais elles sont encore très utilisées. Faites attention lorsque vous achetez et trouvez des solutions plus durables et alternatives : un gant de gommage fait aussi bien l’affaire, et peut être utilisé plusieurs fois !

3. RECYCLEZ

Il est très difficile de vivre complètement sans plastique. Donc, lorsque vous en achetez, essayez de vous assurer qu’il s’agit déjà de plastiques recyclés ou que vous pouvez le recycler après usage. Si votre municipalité n’a pas d’antenne de recyclage, faites du bruit et faites campagne pour que cela soit installé.

 4. NETTOYEZ  UNE PLAGE

Ah, le grand air ! Cela fait du bien, non ? Et chaque petit bout de plastique enlevé d’une plage est un grand geste pour nos océans et la vie marine. Utilisez Greenwire pour être au courant de nos prochaines activités, ou pour organiser vous-même votre nettoyage en quelques minutes ! 

Une plage au Ghana

5. PARLEZ À VOS AMIS ! INVITEZ LES À FAIRE DE MEME

Vous faites déjà tout cela ? Ne vous arrêtez pas en si bon chemin : invitez vos amis à faire de même, et partagez ce blog sur Facebook et Twitter !

 

Version anglaise originale sur Greenpeace UK

Comments

Inscrivez votre réponse

Discussion

Close