(MONTRÉAL) – En réaction à la présentation de la stratégie de réduction des déchets du NPD qui vise l’interdiction des plastiques à usage unique au Canada d’ici 2022, des engagements précis de réduction des emballages en plastique, ainsi que des mesures législatives de responsabilité élargie pour les producteurs, Agnès Le Rouzic, porte-parole de la campagne Océans et plastiques de Greenpeace Canada a déclaré:

« Le NPD a proposé des mesures décisives et audacieuses nécessaires pour réduire la pollution plastique à la source. Il s’agit d’une déclaration forte, avec une vision claire, qui reconnaît le danger de la pollution plastique autant pour notre environnement que pour notre santé, et qui établit de véritables mesures d’élimination du plastique à usage unique à la source. Greenpeace et des milliers de Canadien.nes appuient la requête adressée au gouvernement fédéral par le NPD pour interdire les plastiques à usage unique d’ici 2022. »

Avec cette annonce, le NPD reconnaît que le recyclage, à lui seul, ne sera jamais suffisant pour résoudre la crise de la pollution plastique. Pour y parvenir, le Canada doit réduire sa consommation de plastiques à usage unique. Greenpeace demande à la ministre McKenna d’incorporer ces mesures à la stratégie pancanadienne d’élimination des déchets de plastique et d’écouter le mouvement grandissant de personnes qui, à travers le Canada, souhaitent que le gouvernement prenne des mesures rapidement afin de lutter contre la crise massive de déchets plastiques et de la pollution au Canada comme ailleurs.

« L’approche actuelle de McKenna en matière de réduction des déchets ignore totalement le rôle que les interdictions devraient jouer dans la résolution de cette crise mondiale. Selon les projections, la production de plastique doublera au cours des 20 prochaines années. L’accent mis par les libéraux sur le recyclage et l’utilisation de produits en plastique recyclé ignore le fait que la production de cette matière est déjà trop élevée et ne cesse d’augmenter. Il est temps que le gouvernement libéral suive le leadership d’autres gouvernements, et maintenant celui du NPD, et adopte une stratégie plastique nationale vigoureuse, à la hauteur de leurs promesses antérieures, avant que la campagne électorale ne nous inonde de nouvelles promesses électorales », a conclu Le Rouzic.

-30-

Pour plus d’information, veuillez contacter:

Philippa Duchastel de Montrouge, Conseillère aux communications, Greenpeace Canada, pduchast@greenpeace.org; +1 (514) 929-8227