#Climat #Pétrole #SolutionsÉnergétiques

Le New Deal Vert

Greenpeace Canada fait partie d’une coalition de travailleurs et travailleuses, d’artistes, de leaders autochtones, de scientifiques, de jeunes et de gens directement touchés par la…

Passer à l'action

Je m’appelle Emma Lim. J’ai 18 ans, et j’ai toujours pensé qu’un jour j’aurais des enfants. Pourtant, bien que je le souhaite plus que tout, je viens de m’engager à ne pas en avoir tant que le gouvernement ne prendra pas la crise climatique au sérieux. 

Emma Lim à la Colline du Parlement à Ottawa

Inondations, canicules, incendies: les impacts des changements climatiques sont déjà bien visibles dans ma ville natale de l’Ontario, et depuis que le rapport du GIEC est sorti en septembre dernier, je suis terrifiée. 

Nous vivons une crise climatique, et il est temps que le gouvernement agisse en conséquence. Aujourd’hui, la semaine mondiale de mobilisation pour le climat est officiellement commencée. À travers le monde, nous serons des millions à descendre dans les rues des plus grandes villes pour dire aux leaders que leur inertie n’est plus tolérée. 

Instabilité économique, rareté des ressources alimentaires, événements climatiques extrêmes: voici à quoi l’avenir de ma génération pourrait ressembler. Des millions de personnes seront forcées de quitter leur foyer. Inévitablement, la pauvreté et la violence suivront. Qui voudrait que ses enfants aient à subir ce que l’humanité a de pire à offrir? Nous pouvons encore renverser la vapeur, mais cela nécessite une volonté politique. 

Jusqu’à ce que les membres de notre gouvernement agissent comme les adultes qu’ils et elles sont supposé·es être, nous prendrons des décisions d’adultes nous-mêmes, aussi inconfortables soient-elles. Nous refusons de prétendre que tout va bien. 

C’est pourquoi cela fait des mois que je participe à l’organisation de la grève pour le climat du 27 septembre. 

Je ne peux pas forcer nos élu·es à agir, et c’est pourquoi je dois abandonner mon rêve d’avoir un jour une famille. Je n’aurai d’enfants que si j’ai la conviction qu’ils et elles pourront grandir et vivre dans une planète en santé. 

Nous sommes déjà plus de 2 300 jeunes à avoir pris cet engagement. Nous serons davantage encore. Ne laissez pas l’inertie politique prendre en otage notre avenir. Ni celui de nos enfants.

Voici comment vous pouvez prendre action:

  1. Rejoignez-nous dans la rue le 27 septembre lors de la grève pour le climat. Trouvez la manifestation près de chez vous. 
  2. Signez la pétition de Greenpeace pour demander l’action face à la crise climatique.
  3. Soutenez les étudiant·es ayant organisé la grève, dont je fais partie, en nous suivant sur Instagram @climatestrikecanada. Découvrez notre engagement et nos histoires sur http://www.nofuturepledge.ca/francais.html.