S'engager

Washington, DC – Ben & Jerry’s a annoncé sa décision d’éliminer les pailles et couverts en plastique d’ici ce mois d’avril, et les couvercles et gobelets en plastique d’ici fin 2020. Dans son communqué, la compagnie a reconnu que le recyclage seul ne suffirait jamais à résoudre la pollution plastique, et que nous devons tout simplement cesser d’utiliser tous les plastiques à usage unique à base de pétrole. Ben & Jerry’s envisage de mettre à disposition (sur demande) des pailles et cuillères en bois.

En réponse à cette actualité, le directeur de la campagne Océan pour Greenpeace USA, John Hocevar, déclare :

“Ben & Jerry’s franchit une étape importante en éliminant le plastique jetable à travers 600 enseignes à travers le monde. Tandis que certaines entreprises retardent depuis des années leurs efforts de suppression des plastiques à usage unique, Ben & Jerry’s a établi des objectifs clairs et à court terme pour mettre un terme à sa la dépendance aux objets plastique. Greenpeace partage l’avis de Ben & Jerry’s : le recyclage seul ne suffira jamais à résoudre la crise du plastique. L’annonce d’aujourd’hui est un excellent point de départ pour la société qui s’efforce de supprimer ses contenants de crème glacée non recyclables et de mettre au point des systèmes de remplissage et de réutilisation.

Ben & Jerry’s et les compagnies avant-gardistes de partout dans le monde commencent à prioriser la réduction du plastique, plutôt que de s’appuyer sur des mesures additionnelles de recyclage, qui maintiendront le flux continue de plastique. Il est temps pour la compagnie-mère de Ben & Jerry’s, Unilever, montre la même urgence avec des engagements assortis de délais précis pour réduire sa dépendance aux plastiques à usage unique. Étant donné que la pollution par le plastique suscite de plus en plus d’inquiétudes, l’élimination des plastiques devient une évidence pour de nombreuses raisons économiques, environnementales et de santé.