magazine / mars 2012

C'est maintenant ou jamais

En route vers la [R]évolution énergétique !

Michel Genet, directeur de Greenpeace Belgique.

Le premier « anniversaire » de la catastrophe de Fukushima est déjà passé et pourtant, le réacteur 2 de la centrale n'a pas attendu cette date symbolique pour nous rappeler que le nucléaire est décidément une technologie dangereuse: on y a découvert, ces derniers jours, du xénon qui ne peut être produit que par de la fission nucléaire, générée par une réaction en chaîne... Et cela, dans un réacteur à l'arrêt depuis près d'un an !

Ne devrait pas non plus nous rassurer le témoignage du maire de La Hague, où se trouve l'usine Areva de retraitement des déchets nucléaires. Ce pro-nucléaire convaincu est revenu traumatisé d'une visite à Fukushima : le voyage au Soleil levant l'a brutalement rendu conscient qu'un Fukushima dans sa région aurait des conséquences terribles, de par l'absence totale de préparation, l'insuffisance des plans d'évacuation...

Il serait souhaitable que nos gouvernants tiennent compte de ces deux informations au moment où ils devront prendre la décision de fermer ou non les trois plus vieux réacteurs nucléaires en 2015. C'est maintenant qu'ils doivent nous éviter de tels cauchemars. Et qu'ils sachent aussi que seuls trois réacteurs étaient encore actifs au Japon ces derniers jours, ce qui n'empêche pas l'économie de tourner. C'est maintenant qu'ils doivent nous engager sur la voie d'une vraie [R]évolution énergétique !

Michel Genet - Directeur Greenpeace Belgique