magazine / mars 2014

Burberry: ça bouge!

L'une après l'autre, les marques s'engagent à "décontaminer" leurs articles... A qui le tour maintenant?

L'une après l'autre, les marques s'engagent à "décontaminer" leurs articles... A qui le tour maintenant?

Ivan Castaneira/Greenpeace

Vous aimez de temps à autre faire votre shopping chez Burberry? La fameuse marque britannique a, finalement, cédé à la pression de Greenpeace et promis de retirer toutes les substances potentiellement toxiques de ses vêtements d'ici 2020.

Mais quel est donc le problème posé par nos chers vêtements? Découvrez-le grâce à cette vidéo!

Cette incroyable décision de Burberry, nous la devons entre autres à des milliers de sympathisants, bloggeurs et fashionistas dans le monde qui pendant trois jours d’affilée, ont inondé Burberry de messages pour lui demander de décontaminer sa chaîne de production. Au total, quelque 10.000 tweets ont été envoyés à Burberry et sa page Facebook a été littéralement submergée d’appels à la décontamination. Parallèlement, des militants de Greenpeace ont mené des actions devant les magasins Burberry de Pékin à Jakarta en passant par les Pays-Bas et le Mexique. Ils ont exigé de la marque qu’elle élimine toute substance toxique.

Bref, Burberry suit le chemin déjà emprunté par de nombreuses autres marques réputées dont H&M, Adidas, Zara... A qui le tour maintenant?