Montréal – En réaction à l’approbation de l’expansion du pipeline Trans Mountain par le gouvernement Trudeau, Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie déclare:

« Que le gouvernement Trudeau approuve ce pipeline après avoir déclaré que nous sommes en urgence climatique est aussi logique que de tenter d’éteindre un feu avec un lance-flamme.

L’urgence climatique exige une réponse musclée qui respecterait les exigences de la science et non pas une subvention de plusieurs milliards de dollars à l’industrie pétrolière qui ne fera qu’aggraver le problème. Les milliards que cela coûtera pour construire ce pipeline devraient plutôt servir à mettre en œuvre un “New Deal Vert” qui créerait des emplois de qualités et permettrait de répondre à l’urgence climatique que notre gouvernement vient de reconnaître.»

-30-

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec:

Loujain Kurdi, Conseillère aux Communications, loujain.kurdi@greenpeace.org, 514-577-6657