Envie d’en faire plus?
#Climat #Consommation #Santé Comment se remettre de la pandémie de coronavirus

La façon dont le Canada se remet de la pandémie de COVID-19 peut être un nouveau départ.

Passer à l'action ×

La normalité, ce sont les files devant les banques alimentaires. 
La normalité, c’est la non-reconnaissance sociale et financière des emplois essentiels.
La normalité, c’est le non-respect des droits autochtones.
La normalité, c’est la perte massive de biodiversité.
🔥La normalité, c’est la planète en feu. 🔥

Peut-on – ou plutôt veut-on – vraiment revenir à la normale ?

Opter pour une relance juste et verte c’est repenser l’économie pour aborder de front l’urgence climatique et la crise de la biodiversité. C’est aussi une opportunité unique pour le gouvernement fédéral de mettre en place des politiques visant à résoudre les inégalités sociales structurelles, notamment grâce à des mesures prônant des salaires équitables pour toutes et tous, la protection de l’emploi et un filet social pour toutes les personnes habitant au Canada. 

Nous sommes confronté·es à une épreuve triple: une pandémie, une crise économique et une crise climatique. Afin de sortir de la pandémie de la COVID-19 plus fort·e et plus résilient·e qu’auparavant, il incombe au gouvernement de faire des choix politiques et financiers. Cela signifie s’éloigner progressivement des industries sales et moribondes (comme le pétrole et le plastique), de favoriser les secteurs émergents (comme les énergies renouvelables), de privilégier l’alimentation durable et de redonner une place centrale aux soins à la personne et aux collectivités (santé, services sociaux. éducation, garde d’enfants et soins aux personnes âgées).

Rejoignez le mouvement pour une relance juste et verte en prenant part aux actions proposées ci-dessous. Elles ne prendront que quelques minutes de votre temps, et pourraient avoir un grand impact pour le monde d’après !

1. Demandez à vos ami·es de rejoindre le mouvement pour une relance qui profitent aux gens, pas aux millionnaires 

L’assouplissement du confinement est à nos portes, mais la plupart d’entre nous continuerons à faire notre possible pour protéger nos proches pendant encore plusieurs mois. Pour sortir des crises (oui au pluriel) mentionnées plus haut, nous sommes persuadé·es que la solidarité, l’entraide, l’union de nos communautés et de nos efforts sont essentielles. Et nous devons aussi composer avec de nouvelles réalités : alors que le travail, les cours, même les concerts  se déroulent en ligne, l’action climatique aussi!

Si vous avez signé (si ce n’était pas le cas, merci d’écrire à votre député·e!), invitez votre réseau à demander une relance juste et verte à leur député·e:

2. Interpellez votre député·e sur les médias sociaux

Une fois que vous avez trouvé le nom de votre député·e sur https://www.noscommunes.ca/Members/fr, vous pouvez les suivre sur Twitter, Facebook, Instagram et/ou Linkedin.

Lorsqu’ils ou elles publient un contenu en rapport avec la relance, l’urgence climatique ou le monde post-COVID-19, vous pouvez poser vos questions dans la section commentaire ou leur répondre directement. Présentez-vous et soyez concis·e, comme vous le feriez lors d’un événement en personne. N’hésitez pas à poser une question directe, mais polie.

Vous pouvez aussi vous inspirer de ces messages:

Sur Twitter (ajoutez leur nom de profil avec [email protected] devant ce texte)
Je veux une #relance qui respecte les gens et la nature MAINTENANT. Je n’attends pas une autre #pandémie ou une catastrophe climatique pour agir. Faites comme moi partagez votre vision de la #transition avec votre député·e! https://act.gp/3d3iZn8 @GreenpeaceQC #polcan #covid19

Sur Facebook, Instagram et Linkedin:
Je veux une relance juste qui place l’humain et la nature au coeur des préoccupations. Je n’attends pas une autre pandémie ou une catastrophe climatique pour agir. Je pense que nous pouvons sortir de cette crise plus fort·es et plus résilient·es qu’auparavant. Pour cela, nous devons abandonner les industries pétrolières et plastiques, et investir dans des industries, des infrastructures et des programmes gouvernementaux qui promeuvent le bien-être des personnes, des communautés et de la nature.  https://act.gp/2Wh9YAp

Rappelez-vous d’identifier Greenpeace Qc et d’ajouter #RelanceVerte à votre publication.

Consultez notre guide pour interpeller votre député et ajouter de la pression en ligne !

3. Appelez votre député·e et faites-lui part de vos priorités

Que vous n’ayez pas accès à des journées de maladie ou que vous soyez sans revenu en raison de la situation économique, il est du devoir de votre député·e d’aider ses concitoyen·nes. Les représentant·es politiques de tous les partis déterminent leurs positions en écoutant notamment les personnes vivant dans leur circonscription, c’est pourquoi il est si important de leur communiquer vos préoccupations. 

En ces temps de COVID-19, où les gouvernements dépensent des milliards pour répondre à la crise, il est plus important que jamais de faire entendre votre voix en faveur d’une société plus verte et résiliente, et de la dénonciation des entreprises qui tentent d’exploiter la crise.

N’hésitez pas à demander également une réunion vidéo. C’est un grand pas, mais il est efficace et peut avoir un grand impact. Voici un guide pour vous aider à rencontrer votre député.

Vous pouvez trouver le nom et le numéro de téléphone de votre député·e ici : https://www.noscommunes.ca/Members/fr

Voici un script d’appel téléphonique que vous pouvez adapter pour qu’il vous corresponde:
Je m’appelle Lydie, je vis à Montréal et je suis la maman d’une petite fille. L’année dernière, vous avez déclaré l’urgence climatique. Plus récemment, vous avez promis de considérer un plan de relance vert pour nous remettre de la pandémie. 
Je pense que nous pouvons sortir de cette crise plus fort·es et plus résilient·es qu’auparavant. Pour cela, nous devons abandonner les industries pétrolières et plastiques, et investir dans des industries, des infrastructures et des programmes gouvernementaux qui promeuvent le bien-être des personnes, des communautés et de la nature. Alors que notre opportunité d’empêcher les effets les plus dévastateurs des changements climatiques s’amenuise, comment allez-vous faire pour vous assurer que la relance économique et sociale permettra au Canada de respecter ses engagements climatiques? 
Merci de m’avoir écouté, vous pouvez me contacter par courriel (épelez-le) ou par téléphone (épelez-le votre numéro). Je vous souhaite une bonne journée !

Vous avez besoin d’aide pour parler à votre député ? Écrivez à [email protected] pour obtenir de l’aide.

4. Écrivez une lettre d’opinion

Une lettre d’opinion est une texte court destiné à être publié dans votre journal local. Elle sert à interpeller les médias sur un enjeu, à informer et mobiliser son lectorat. Sa longueur est d’environ 200 à 500 mots. Vous pouvez l’envoyer par courriel à la rédaction du journal. Vous trouverez le  courriel dans la page “contact” ou dans la section “opinion”. Nous vous invitons à consulter les conseils listés ci-dessous pour la rédaction de votre lettre.

Voici quelques arguments et faits saillants que vous pouvez utiliser pour écrire votre lettre d’opinion. Choisissez un angle qui vous est cher et personnalisez-le pour exprimer votre opinion dans vos propres mots :

Une relance verte et juste permettrait de reconstruire la société sur des bases saines, de renforcer la résilience des communautés et d’instaurer un système économique équitable qui place l’humain et la nature  au coeur des préoccupations. Cette relance implique une transformation fondamentale de notre système économique pour endiguer les inégalités qu’il occasionne : un petit nombre de millionnaires s’enrichit aux dépens du reste de la population et de l’environnement. Pour y remédier, voici quelques faits:

  • Redistribuer les retombées économiques directement aux gens, et non aux pollueurs. Environ 50 % des personnes au Canada vivent au jour le jour. Cela implique de transformer l’aide d’urgence en un soutien permanent pour réduire les inégalités, tel le revenu minimum universel ou un salaire de subsistance. Une fiscalité équitable pour les entreprises pourrait également contribuer à financer des initiatives environnementales.
  • Encourager l’économie circulaire sobre en carbone, en développant, par exemple, les transports publics électriques, en interdisant les plastiques à usage unique et en favorisant les modèles de vente au détail basés sur le réutilisable. Le secteur canadien de l’énergie propre emploie déjà près de 300 000 personnes et une économie circulaire mondiale représente 4 500 milliards de dollars. Reconstruisons notre système pour qu’il soit résilient et équitable.
  • Faire de la santé pour toutes et tous une priorité, en garantissant les soins de santé et les congés de maladie à toutes les personnes vivant au Canada (y compris les travailleurs·euses migrant·es). Il s’agit aussi de réduire les risques sanitaires causés par les combustibles fossiles, qui font déjà de nombreuses victimes et nous coûtent trop cher.
  • Investir dans des emplois centrés sur l’action climatique et la restauration de la biodiversité, comme la transformation de puits de pétrole abandonnés en centrales géothermiques, la restauration des forêts et la rénovation des bâtiments pour qu’ils soient efficaces énergétiquement. Selon les Nations unies, la restauration des terres dégradées pourrait générer 9 000 milliards de dollars US au cours de la décennie à venir seulement, tout en réduisant les gaz à effet de serre.
  • Respecter les droits autochtones, en implémentant sans délai la DNUDPA et en arrêtant les nouveaux projets qui n’ont pas obtenu le consentement des Premières Nations concernées (notamment le gazoduc Coastal GasLink, les pipelines Trans Mountain Expansion et Keystone XL).

Vous avez besoin d’aide pour votre lettre ? Vous voulez écrire un long article d’opinion ? Écrivez à Laura [email protected] 

5. Prenez une photo créative avec votre message et partagez-la

L’ajout d’un élément créatif et personnel contribuera à diffuser le message à grande échelle. Une photo peut avoir un impact majeur en inspirant les autres et en confrontant nos députés. Il est nécessaire de démontrer la mobilisation citoyenne qui se cache derrière ce mouvement, les personnes qui réclament une relance juste et verte. 

Nous avons répertorié ci-dessous 3 idées de photos créatives ! Nous avons besoin de tout le monde pour cette action ! Prenez un moment de votre journée pour faire une de ces actions dès que vous pouvez. Envoyez vos photos par e-mail à [email protected].

1. Faites une pancarte ou bannière personnelle avec le message « Je veux une relance juste et verte » et prenez une photo avec cette pancarte pour la partager avec nous. Ensuite, placez votre pancarte sur votre balcon, votre porte d’entrée, ou dans votre cour ou votre jardin pour partager le message avec votre communauté.

2. Couvrons nos trottoirs et nos espaces publics avec des œuvres d’art de rue temporaires en utilisant de la craie ou des “graffitis propres”. Ajoutez le message « Une relance juste et verte pour tous et toutes » et prenez une photo avec pour la partager avec nous.

3. Faites votre propre masque d’activiste covid-19 et ajoutez le hashtag #RelanceJuste. Prenez une photo de vous en le portant et partagez-la avec nous ! Faites-en pour tous vos masques !

Veuillez envoyer toutes vos photos créatives à [email protected] afin que nous puissions les assembler pour composer un message unique que nous partagerons avec les décisionnaires ! 

Nous vous encourageons également à partager vos images en ligne et à les adresser à vos députés. N’oubliez pas de marquer Greenpeace Québec et d’ajouter #RelanceJuste à vos publications.

Merci pour tout ce que vous faites ! 


Vous avez besoin de plus d’informations ? Creusez plus loin ! Greenpeace Canada s’est joint à des centaines d’organisations environnementales, syndicales et de justice sociale pour soutenir les 6 principes pour une relance juste. Nous avons présenté quelques idées sur la façon dont ces principes pourraient être transformés en politique !