#Greenpeace

Adhérer à Greenpeace

S'engager

En 2020, Greenpeace va encore intensifier sa mobilisation, à vos côtés, pour que la transition écologique ne soit plus une option et qu’elle soit socialement juste. Pour cette nouvelle année, nous allons redoubler d’efforts, ensemble, pour faire que ces vœux deviennent une réalité :

1. Faire passer les gens avant l’argent


Le Rainbow Warrior aux Philippines. © Jilson Tiu / Greenpeace

Nous voulons que les intérêts des populations et de l’environnement passent avant les intérêts économiques à court terme. Nous voulons un système dans lequel la santé et le bien-être des êtres humains, l’environnement et la justice sociale soient préservés et non sacrifiés au nom de la croissance et du profit.

Nous continuerons de demander aux pollueurs de rendre des comptes et d’exiger la transparence dans les processus économiques et politiques.

En savoir plus : www.greenpeace.fr/greenpeace-valeurs-convictions/

2. Partager les ressources et les connaissances

Enfants du village de Dharnai Village, Inde. © Vivek M. / Greenpeace

Nous voulons un accès plus équitable aux ressources et aux opportunités, sans distinction d’origine, de nationalité, de genre, de religion, de classe sociale, d’âge ou d’aptitude mentale ou physique.

Nous continuerons de défendre les droits des peuples autochtones, en première ligne des atteintes à l’environnement, mais aussi à enquêter pour dénoncer ces atteintes et partager les connaissances et l’information au plus grand nombre.

 3. Consommer moins et mieux

Manifestation contre le Black Friday, Hong Kong. © Patrick Cho / Greenpeace

Nous voulons que nos modes de consommation cessent de mettre en danger notre climat, nos forêts, nos océans, notre santé, les droits humains, et de menacer les générations futures.

Nous continuerons d’agir dans notre vie de tous les jours, mais surtout de demander aux responsables politiques de prendre les mesures nécessaires pour un changement systémique.

4. Exiger la justice, dans tous les domaines

Manifestation pour le climat, Vancouver. © SaeSung / Greenpeace

Nous voulons contraindre les entreprises polluantes à engager une transition, taxer davantage celles qui s’adonnent à la spéculation et aux activités qui desservent les intérêts et les biens communs, interdire les subventions publiques aux énergies fossiles. Nous voulons la fin des produits financiers qui ont un impact dévastateur sur la planète et ses habitants, établir des réglementations qui sanctionnent les atteintes aux droits humains et à l’environnement, tirer vers le haut les normes sociales et environnementales internationales, mettre un terme aux accords de libre-échange s’ils ne respectent pas ces normes  et s’ils sont soumis aux mécanismes de tribunaux d’arbitrage privés qui ne profitent qu’à une poignée de privilégiés.

Nous continuerons de proposer des solutions alternatives plus respectueuses de l’environnement, et de dénoncer les accords de commerce destructeurs pour le climat et les droits sociaux. Nous continuerons de nous associer avec d’autres ONG et associations qui partagent nos valeurs, pour faire progresser ensemble le modèle de société auquel nous aspirons, et aussi pour demander des comptes en justice au gouvernement concernant son inaction climatique.

5. Accorder moins d’importance aux biens matériels et consacrer plus de temps à ce qui compte vraiment

Nous voulons encourager un partage plus équitable du travail, rompre avec l’obsession du profit, la pression des marchés et de la consommation, et tout simplement consacrer plus de temps aux gens qu’on aime et aux activités qui ont un sens et qui nous font du bien, à nous et à la planète.

Nous continuerons d’agir par tous les moyens, avec vous. Ces vœux vous paraissent utopiques ? Si nous voulons co-construire une nouvelle économie et un nouveau système, nous avons besoin de rassembler nos forces et notre courage, nous devons oser penser différemment pour relever ces défis et nous reconnecter avec le monde et les uns et les unes avec les autres.

Nous n’y arriverons pas sans vous.

Source : Greenpeace France