Envie d’en faire plus?
J'agis ×

La question de l’enfouissement des déchets nucléaires est un sujet éminemment complexe de par ses différentes composantes scientifiques, techniques, éthiques, politiques et sociologiques, et ses implications temporelles d’une centaine d’années pour la période d’exploitation, à des centaines de milliers d’années, a minima, en situation de fermeture correspondant aux durées de dangerosité de ces déchets. 

Cet article a pour objectif dans un premier temps de faciliter la compréhension du projet d’enfouissement de Mol (Nord-Est de la Belgique) dans une couche d’argile, dite de Boom, avec la description de ses trois principaux éléments constitutifs : les déchets à enfouir, la roche hôte et les infrastructures souterraines envisagées.

Cette description permettra ensuite d’approcher par leurs liens et par leurs interactions respectives, les conséquences et les risques que leurs effets entraînent sur la sécurité et sur la migration des radioéléments vers les couches aquifères supérieures.

Ensuite, une synthèse de ces risques et des incertitudes permettra alors d’énoncer quelques enseignements constructifs face à cette complexité.

Lire l’article sur la question de l’enfouissement des déchets nucléaires.