Deux grandes centrales à biomasse sont en projet en Flandre, et une en Wallonie. Les grandes centrales à biomasse sont pourtant un non-sens économique et environnemental.  

Si elles voient le jour, la biomasse belge à grande échelle produira annuellement plus de 7 milliards de kWh. Cette décision politique n’a aucun sens. La Belgique devra importer la plus grande partie d’une biomasse dont la durabilité ne peut être garantie. Ces centrales sont également un non-sens économique. Le coût de production de l’électricité produite à grande échelle au départ de biomasse est déjà très élevé, et risque de le devenir encore plus si le prix des pellets importés augmente.