Covid-19: protégez-vous grâce à ce guide écolo gratuit

Passer à l'action

Alors que nous entrons dans une nouvelle phase de la pandémie COVID-19 et que de plus en plus d’établissements rouvrent leurs portes à travers le pays, beaucoup d’entre nous gardent un œil sur le modus operandi qui sera appliqué concernant les emballages à usage unique.

Au début de la pandémie de Covid-19, nous avons vu des entreprises, comme le géant du café Starbucks, annoncer qu’elles ne permettraient pas à leur client·es d’apporter leur propre tasse réutilisable pour éviter les risques de contamination. Une mesure censée être temporaire.

Capture d’écran – Site TVA Nouvelles

Mais avec le temps, et une meilleure compréhension du mode de propagation du virus, nous sommes maintenant capables de distinguer le vrai du faux et de remettre en question le mythe propagé par l’industrie du plastique selon lequel les emballages plastiques jetables seraient nécessaires pour protéger le public, une idée non fondée sur la science.

Que disent les expert·es de la santé?

Ce lundi, plus de 125 scientifiques, médecins et expert·es de la santé publique de dix-huit pays ont signé une déclaration assurant les entreprises et leurs clients que les produits réutilisables sont sans danger pendant la COVID-19. Les expert·es de la santé — rejoints par Greenpeace et UPSTREAM, tous deux membres du mouvement Break Free From Plastic — ont publié cette déclaration pour souligner que les produits jetables ne sont pas intrinsèquement plus sûrs que les produits réutilisables et qu’en employant des mesures d’hygiène de base, l’usage du réutilisable peut se faire en toute sécurité pendant la pandémie.

En appliquant des protocoles d’hygiène strictes, plusieurs commerces zéro-déchet ont continué d’opérer durant la COVID-19, démontrant ce que les experts de la santé soutiennent : que l’usage du réutilisable est sûr tant pour les employé·es que pour le public. Ces entreprises ont été en mesure d’offrir un modèle axé sur le réutilisable et le vrac, car leur modèle tient déjà compte des impératifs de santé publique, et ce, sans compromettre la santé de la planète.

Alors pourquoi une multinationale comme Starbucks qui s’autoproclame éco-responsable n’a-t-elle pas fait preuve de créativité pour se rapprocher de son engagement visant le 100 % de produits réutilisables pour 2030? 

C’est une question que nous nous posons, et que beaucoup de client·es de ce géant du café à emporter se posent.

Starbucks, éco-responsable?

Starbucks a un énorme problème de déchets plastiques jetables. Selon les propres déclarations de l’entreprise, 6 milliards de gobelets et tasses jetables seraient distribués par Starbucks chaque année dans le monde entier. Nous savons que la grande majorité de ces gobelets ne sont pas recyclés ou compostés comme la compagnie voudrait nous le faire croire. Et beaucoup de tasses, couvercles et autres articles à usage unique de Starbucks, comme les pailles et les bâtonnets mélangeur, finissent par polluer les régions où l’entreprise opère. L’entreprise figure même dans notre palmarès 2019 des cinq grands pollueurs plastiques au Canada!

Cette empreinte plastique déjà déplorable n’a pas empêché Starbucks de réaffirmer récemment qu’elle n’autorisera pas ses client·es à utiliser leur propre tasse réutilisable dans ses cafés jusqu’à nouvel ordre. Et même si, entre-temps, l’entreprise continue de promouvoir et de vendre des tasses réutilisables, elle ne vous permettra pas de vous en servir dans ses cafés. Malin!

La dépendance de Starbucks vis-à-vis du statu-quo pour mener sa stratégie en matière de réduction des produits jetables et l’absence d’un programme de tasses réutilisables consignées propre à l’entreprise font qu’elle continuera d’être dépendante au plastique à usage unique malgré son marketing écologique. 

Ce que la multinationale devrait faire

En remplaçant ses tasses et gobelets jetables par un programme de tasses réutilisables consignées et en adoptant un système de café sans contact, Starbucks pourrait éviter que des millions de ses tasses jetables ne se retrouvent dans les sites d’enfouissement ou dans l’environnement chaque semaine!

C’est le genre de solution zéro-déchet qui pourrait transformer la façon dont nous consommons pour emporter! En tant que client·e, vous n’auriez qu’à commander votre café dans une tasse réutilisable consignée et la ramener lors de votre prochain passage chez Starbucks. Ainsi plus risque d’avoir oublié votre tasse chez vous et pas de déchet inutile. 

Pour Starbucks, c’est tout à fait faisable. La compagnie compte déjà un réseau de milliers de cafés partout sur la planète. Elle dispose en outre des moyens nécessaires pour lancer son propre programme de consigne de tasses réutilisables. La compagnie devrait utiliser le moment de transformation que nous traversons actuellement pour tracer une nouvelle voie. 

Joignez-vous à moi pour exhorter Starbucks à faire sa part pour la planète et à engager la transition vers le réutilisable dès maintenant!