Anti Oil Protest at WEC in Montreal. © François  Pesant / Greenpeace
Want to do more?
S'engager ×

Luxembourg, le 3 décembre 2020 – L’interpellation du Parlement concernant la stratégie d’investissement des fonds souverains a clairement montré qu’à quelques exceptions près, les député·es sont d’accord qu’il y a un retard considérable en matière d’investissement durable des fonds souverains. Cela vaut notamment pour le fonds de pension FDC, qui investit de façon massive dans les combustibles fossiles et ne respecte pas les objectifs de l’Accord de Paris.

Charles Margue, Député, déi Gréng, et Martina Holbach, Chargée de campagne climat et finances

Greenpeace salue la motion adoptée aujourd’hui par une majorité de député·es sur la stratégie d’investissement des fonds souverains, celle du Fonds de compensation (FDC) et du Fonds souverain intergénérationel (FSIL).  

« Le Parlement a envoyé aujourd’hui un signal fort au gouvernement : Il faut évaluer la performance environnementale du FDC et élaborer des pistes pour intégrer de façon cohérente la durabilité dans la stratégie d’investissement du fonds », explique Martina Holbach, chargée de campagne climat et finances chez Greenpeace Luxembourg. « La majorité du parlement a reconnu qu’il n’y a aucune raison de continuer à investir l’argent public dans des entreprises qui détruisent l’environnement et ne respectent pas les droits humains. Les investissements dans des entreprises climaticides ne sont pas seulement nuisibles à l’humanité et à l’environnement, mais présentent également un risque financier. »

Dans leurs discours, plusieurs député·es ont souligné qu’il n’y a pas de contradiction entre la rentabilité des investissements et l’investissement durable.   

« Après des années de pression de la société civile, le gouvernement a enfin reçu un mandat clair pour travailler », a déclaré Myrna Koster, chargée de campagne justice climatique chez Greenpeace Luxembourg. « Nous appelons le gouvernement à faire du mandat du Parlement une priorité, afin qu’une stratégie d’investissement véritablement durable soit développée pour les fonds souverains, en particulier pour le fonds de pension FDC. Le Fonds de compensation doit s’aligner avec les objectifs de l’Accord de Paris et mettre fin aux investissements climaticides dans le charbon, le pétrole et le gaz ».

Médias: Toutes les photos de l’action disponibles ici avec un accès HD pour les médias