#Biodiversité #Pollution

Écrivons un futur sans plastique

S'engager

Tandis que l’été se termine et que la chaleur revient, nous avons organisé ce samedi, en partenariat avec la commune de Schengen, un grand nettoyage de la Moselle. L’objectif ? Sensibiliser à la nécessité de réduire nos déchets.

© Florence Ménage / Greenpeace © Florence Ménage / Greenpeace

Avec l’aide d’une vingtaine de bénévoles, dont certains sont membres de Greenpeace, nous avons ramassé des milliers de déchets en à peine une heure, puis nous les avons trié et identifié: un grand nombre de mégots de cigarette, des bouteilles, des canettes, des serviettes hygiéniques et même une canne à pêche ! Pour en savoir plus sur les déchets ramassés, consultez la vue d’ensemble de l’audit de marques et de déchets.

© Florence Ménage / Greenpeace © Florence Ménage / Greenpeace

Mais malgré nos efforts, la quasi-totalité des déchets récoltés ne seront pas recyclés. En mauvais état ou trop sales, ils seront compressés et/ou brûlés. Même si vous triez vos déchets, ils peuvent se retrouver dans la mer. Une nouvelle preuve que le recyclage est loin d’être suffisant.

Pour faire face à la crise plastique et cesser de polluer nos rivières, mais aussi nos prairies, nos montagnes ou encore nos forêts, nous devons revoir nos modes de consommation et, peu à peu, réduire nos déchets. Passer du plastique à usage unique au papier à usage unique n’est pas une solution. Oui au réutilisable !

N’hésitez pas à consulter nos astuces pour réduire votre consommation de plastique et à signer notre manifeste contre le plastique à usage unique.

© Florence Ménage / Greenpeace © Florence Ménage / Greenpeace

Nous remercions nos partenaires et nos bénévoles pour cette journée ainsi que le centre de recyclage ‘Hein’ qui a accepté de prendre en charge les déchets après de ce ramassage.