#Biodiversité #Pollution

Écrivons un futur sans plastique

S'engager

À cause du nouveau coronavirus, le Covid-19, nous sommes nombreux·ses à  garder un oeil vissé aux actualités en permanence, une boule au ventre à la pensée des plus vulnérables de notre entourage, à adapter notre mode de vie aux changements qui se sont imposés dans nos maisons, nos écoles, nos lieux de travail.  

De nombreuses inégalités systémiques ont été mises en évidence au fur et à mesure que la réalité des réponses à la pandémie nous rattrapait. Il est bien plus facile pour certaines personnes de faire face à cette crise que pour d’autres. Tout le monde ne bénéficie pas de congés de maladie payés et beaucoup n’ont pas la possibilité de travailler à domicile.  Si les écoles et les garderies ferment pendant de longues périodes, la charge des parents qui travaillent (en particulier les ménages à faible revenu, monoparentaux ou à revenu unique) et qui ne bénéficient pas de conditions de travail flexibles sera encore plus lourde. Les personnes vivant dans des refuges sont également plus vulnérables en raison du surpeuplement, de la qualité de l’air et des conditions sanitaires.

Dans le tourment de cette crise, nous constatons qu’une prise de conscience et une mobilisation mondiale sont possibles : nos sociétés sont capables de s’adapter, de s’entraider et sont désireuses de changement. Nous pensons qu’un nouveau monde est possible, un monde dans lequel nous prendrions vraiment soin les un·es des autres et de la seule planète Terre que nous ayons.

Nous avons besoin de solutions qui pallient lacunes sociales et écologiques. En attendant cette prise de conscience et la fin de la pandémie, nous pouvons maintenir des liens solides avec nos proches et donner l’exemple du comportement que nous voudrions voir nos dirigeant·es adopter en leur montrant que l’amour et la compassion sont plus forts que la peur. Voici sept façons dont nous pouvons prendre soin les un·es des autres tout en restant chez vous, en sécurité.

#1 Maintenez le contact avec votre entourage et avec les plus vulnérables

Prenez des nouvelles des personnes âgées dans votre voisinage (par SMS, téléphone, mail ou, si nécessaire, en personne), surtout si elles vivent seules. Envoyez à vos ami·es des memes pour les faire rire ! Appelez-les, par téléphone ou par vidéo. Ne les oubliez pas. Assurez-vous qu’iels ne se sentent pas seul·es et qu’iels aient un soutien émotionnel.

#2 Offrez de votre temps

Vous sortez faire les courses ? Proposez à vos voisin·es de leur livrer leur épicerie, friandises, ou n’importe quoi dont iels pourraient avoir besoin, tout en n’oubliant pas de vous protéger vous-même (en suivant ces recommandations et celles-ci). Votre temps peut être d’une grande aide pour quelqu’un qui a besoin de soutien.

#3 Luttez contre la peur qui mène au racisme et à la xénophobie

Les maladies peuvent toucher n’importe qui, peu importe l’ethnicité (document en anglais). Et pourtant, puisque le virus provient de Chine, de nombreuses personnes d’origine asiatique ont dû faire face à une vague de racisme. Aidez à mettre fin à cette peur en éduquant vos proches et en dénonçant les commentaires ou les comportements racistes dont vous pourriez être témoin. 

#4 Combattez la désinformation en ligne 

Malheureusement, même si ce n’est pas une surprise, la désinformation sur le COVID-19 inonde Internet. Si vous en êtes témoin, signalez la fausse information à la plateforme sur laquelle elle a été publiée et n’hésitez pas à informer un maximum de monde (en commentant la publication ou bien par message privé par exemple). Ne retenez que les informations provenant de sources crédibles, telles que l’Organisation Mondiale de la Santé, le gouvernement luxembourgeois ainsi que votre docteur ou encore les hôpitaux. 

#5 Soyez créatifs pour lutter contre la distanciation sociale

La distanciation sociale ne signifie pas que nous ne pouvons pas nous sentir proches de notre entourage. Faites preuve de créativité ! Organisez un chat vidéo pour vous réunir et célébrez des anniversaires ou d’autres occasions en utilisant des outils comme Skype. Vous pouvez aussi regarder un film ou une série en même temps, tout en discutant par texte ou par vidéo.

#6 Partagez des nouvelles positives et des exemples de solidarité et de gentillesse avec votre réseau 

Il y a tellement d’exemples de personnes qui s’entraident. Partagez-les. Parlez de ces élans de générosité et de solidarité. Ne nous enfermons pas dans une spirale de mauvaises nouvelles. Montrez de quelle façon vous faites la différence.

#7  Et par pitié, arrêtez d’acheter des tonnes de papier toilette ! 

Préparez ce dont votre famille a besoin, mais réfrénez ce réflexe de panique. Si nous voulons un monde meilleur, nous devons apprendre à garder les besoins de nos proches en tête et à partager les choses simples.

Et n’oubliez pas : lavez-vous les mains, lavez-vous les mains, lavez-vous les mains. Cela vous protège, vous et celles et ceux qui vous entourent. Et ça ne prend que 20 secondes.

Greenpeace Luxembourg n’est pas un organisme de santé publique. Votre meilleure source d’information sur la façon de vous identifier et de vous protéger, vous et les autres, contre COVID-19 est l’information officielle, comme ces ressources de sensibilisation à la santé publique du gouvernement du Luxembourg

Source Article : Greenpeace Canada