#Biodiversité #Pollution

Écrivons un futur sans plastique

S'engager

Esch-sur-Alzette, le 20 avril 2019 – Un monstre de plastique s’est promené ce matin à Esch-sur-Alzette, le long de la rue d’Alzette en direction de la Place de la Mairie. Son but ? Attirer l’attention sur la crise plastique planétaire. Ce monstre d’une hauteur de 3 mètres a été assemblé grâce à de nombreux bénévoles de Greenpeace à partir d’emballages plastiques  collectés dans des résidences privées ainsi que dans des lieux publics au Luxembourg.

Dans le cadre de la campagne anti-plastique, des bénévoles de Greenpeace ont promené un 'PlasticMonster' à Esch.

Dans le cadre de la campagne anti-plastique, des bénévoles de Greenpeace ont promené un ‘PlasticMonster’ à Esch. © Pauline Maes / Greenpeace

90% du plastique produit dans le monde n’a jamais été recyclé ! Pourtant les grandes entreprises ont prévu d’augmenter drastiquement leur production d’emballage plastique : celle-ci devrait quadrupler d’ici 2050. Recycler ne suffira pas à pourfendre le monstre de plastique !

Mais à travers le monde, de plus en plus de voix s’élèvent pour mettre ces multinationales devant leur responsabilité et la pression monte. À l’heure actuelle, plus de 3 millions d’individus ont rejoint la lutte contre le plastique destructeur. En collaboration avec nos alliés du mouvement international Break Free From Plastic — une coalition de plus de 1.400 organisations nous avons conduit en septembre dernier pas moins de 239 nettoyages dans 42 pays et avons identifié les plus grandes marques polluantes.

Greenpeace demande aux citoyens de rejoindre le mouvement et d’appeler les entreprises à mettre fin à la crise du plastique et de l’emballage [2]. Il est temps pour Nestlé, Unilever, Coca-Cola, PepsiCo., Colgate, Danone, Johnson & Johnson, et Mars d’être transparents sur la quantité d’emballages plastiques qu’ils produisent, et de mettre en oeuvre des mesures concrètes pour la réduire. Ces multinationales doivent investir dans des alternatives et doivent éliminer le plastique à usage unique ! Nous refusons de laisser le monstre de plastique grossir encore et encore. Nous avons besoin d’objectifs de réduction concrets — et nous en avons besoin maintenant.

Nous devons préserver les  océans et les animaux marins du monstre. C’est pourquoi nous embarquons sur le voilier Greenpeace : le Beluga II accostera le vendredi 25 avril, à Remich afin de sensibiliser le Luxembourg à la campagne mondiale anti-plastique. Les 27 et 28 avril, des visites guidées du bateau et des stands d’informations seront organisés pour le grand public [3].

Dans le cadre de la campagne anti-plastique, des bénévoles de Greenpeace ont promené un 'PlasticMonster' à Esch.

Dans le cadre de la campagne anti-plastique, des bénévoles de Greenpeace ont promené un ‘PlasticMonster’ à Esch. © Renata Sa Dias / Greenpeace

Notes :

[1] Rapport complet de l’Audit : https://www.breakfreefromplastic.org/globalbrandauditreport2018/
[2] Pétition: www.noplastic.lu
[3] Plus d’informations concernant les ‘Open Boat’-Days : https://www.facebook.com/events/848761528833405/