Sur le terrain, au bureau ou même en ligne, rejoignez une communauté de bénévoles passioné·es !

S'engager

La pollution plastique est partout. On la retrouve dans nos cours d’eau jusqu’au point le plus profonds de l’océan, de l’Arctique à l’Antarctique et de l’estomac des baleines jusque dans l’organisme des insectes aquatiques. Malgré tout, l’industrie du plastique entend augmenter la production de 40% au cours de la prochaine décennie! Inutile de dire que la situation va aller en s’aggravant. À moins que nous prenions les mesures qui s’imposent.

Plastic Waste in Manila Bay. © Jilson Tiu

Des milliers de déchets s’échouent sur le rivage de la baie de Manille aux Philippines suite au passage du typhon Yagi.
La ville de Manille est inondée par les déchets plastiques. Malgré tout, l’industrie du plastique entend augmenter sa production de 40% dans la prochaine décennie.

Au cours des derniers mois, Greenpeace et ses alliés du mouvement Break Free From Plastic ont mené 239  nettoyages et réalisé autant d’enquêtes approfondies sur les marques et les types de déchets les plus souvent collectés à travers le monde. Ensemble ils ont mobilisé près de 10 000 volontaires dans 42 pays sur 6 continents, ramassant  plus de 187 851 pièces de pollution plastique. Cette enquête nous permet de dresser un portrait mondial des plus grands pollueurs plastique.

Et c’est aujourd’hui que nous vous en dévoilons les résultats. Il est temps de mettre en lumière la responsabilité des multinationales et de leurs milliards d’emballages jetables dans la pollution plastique qui affecte les océans et l’environnement.

L’analyse de ces données révèle que les principaux pollueurs sont mondiaux  : Coca-Cola, PepsiCo, Nestlé, Danone, Mondelez International, Procter & Gamble, Unilever, Perfetti van Melle, Mars Incorporated et Colgate-Palmolive. Les trois plus grandes entreprises à elles seules (Coca-Cola, PepsiCo et Nestlé) représentent 14% de la pollution plastique de marque collectée dans le monde. 

La contribution de leurs marques à la pollution par le plastique est alarmante, mais sans surprise compte tenu des milliards de produits emballés en plastique à usage unique qu’elles commercialisent chaque année. Bouteilles d’eau Nestlé Pure Life, sacs de croustilles Lay’s, emballages de barres Kit Kat et Coffee Crisp; il est probable que tout nettoyage effectué révélera une pollution plastique associée à ces entreprises. Sur l’ensemble de ces collectes, Coca-Cola s’est avéré être le plus gros pollueur,  dans 40 des 42 pays participants. Des produits de la marque Coca-Cola ont été trouvé le long des côtes, rivages, parcs et rues au cours de plus de 75% des des 239 collectes.

Les gobelets de café laminés de plastique constituaient le troisième type de déchet plastique le plus fréquemment retrouvé. McDonald’s et Starbucks en étaient les principaux contributeurs. Les bouteilles en plastique, avec Nestlé, Coca-Cola et PepsiCo, ont été le deuxième déchet le plus souvent collecté. Que trouve-t-on en première place? Les emballages alimentaires. Sacs de croustilles, emballages de barres chocolatée ou de céréales sont autant de produits offerts de nos jours. Nestlé et PepsiCo. ont grandement contribué à cette catégorie; cependant, les déchets de marque de nombreuses autres compagnies ont également été identifiés.

Plastics Brand Audit at Wonnapa Beach in Chonburi. © Chanklang Kanthong

Les volontaires de Greenpeace participent à un nettoyage et une enquête approfondie sur les marques trouvés sur la plage de Wonnapa, dans la province de Chonburi, lors du ‘World CleanUp Day’.

Ces multinationales ont les moyens et les ressources d’innover. Compte tenu de l’état des océans, nous ne pouvons pas les laisser continuer à produire toujours plus de déchets plastique !

Retrouvez le rapport en son entièreté >ici<

Article Source : Greenpeace Canada