#Climat #Mobilité #Santé

Clean Air Now

J'agis

Vous voulez faire un break respectueux de l’environnement ? Alors l’écotourisme est la solution parfaite.

De plus en plus de personnes s’inquiètent du changement climatique et de l’impact du comportement humain sur l’environnement. Elles font leur possible pour minimiser leur empreinte écologique en réduisant l’utilisation de la voiture et en évitant les déplacements en avion. Faut-il dès lors renoncer aux vacances ? Certainement pas !

Bien sûr, il ne fait aucun doute que le tourisme de masse a un impact majeur sur l’environnement, en particulier sur la fragile nature des destinations populaires. Il suffit de penser aux déchets abandonnés, aux animaux stressés par la foule ou aux émissions des voitures qui circulent là où il n’y avait presque pas de touristes dans le passé.

Il reste donc encore beaucoup de chemin à parcourir, mais vous aussi vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice : participez à la lutte contre la destruction de notre planète en optant pour l’écotourisme. Cela peut sembler fastidieux, mais ce n’est en réalité pas le cas.

1. Vous avez de bonnes habitudes ? Conservez-les en vacances !

La façon la plus simple de contenir votre empreinte écologique est de simplement conserver vos bonnes habitudes. Recyclez vos déchets, ne jetez pas n’importe quoi dans la nature, pas même vos épluchures de fruits, et sur place, empruntez autant de moyens de transport verts que possible. Par exemple, sur l’eau, faites du kayak plutôt que du bateau à moteur. Vous allez dans les bois ? Alors, emportez votre sac poubelle.

2. Ne cherchez pas trop loin

Une deuxième façon de voyager en tant qu’écotouriste dans le respect de l’environnement est tout aussi simple : restez près de chez vous en trouvant de beaux endroits pas trop éloignés. Nos villes et nos réserves naturelles attirent des touristes de bien au-delà de nos frontières. Ce n’est pas un hasard, bien sûr, car la Belgique possède un riche passé culturel et des écosystèmes étonnamment variés.

3. Voyagez en train !

L’avantage des voyages locaux est que vous pouvez facilement vous rendre n’importe où en utilisant les transports publics. En un rien de temps, vous pouvez être à Gand, Anvers, Bruges, dans les Ardennes ou au bord de la mer. On entend toujours dire que le réseau ferroviaire belge n’est pas toujours ponctuel, mais il a l’avantage de desservir encore certaines petites gares. Cela vous permet non seulement de visiter les villes, mais aussi de prendre le train pour vous rapprocher de la nature.

4. Utilisez le vélo, ça ne coûte rien

Le vélo est également un excellent choix pour les écotouristes. Notre pays regorge de magnifiques itinéraires cyclables et de splendides hébergements. Pour ne citer que quelques exemples, il faut se rendre dans les Ardennes pour une ascension difficile ou encore, en Hesbaye pour voir de vastes vergers. De plus, à vélo, le voyage est une expérience en soi : au lieu d’être simplement coincé dans l’avion ou dans la voiture, vous pouvez bien mieux profiter, et de manière active, de l’environnement naturel.

5. Aller plus loin malgré tout ? Évitez l’avion

Vous voulez aller plus loin ? Alors, évitez l’avion. Si vous partez en voiture, il est préférable de faire du covoiturage, de manière à pouvoir emmener plus de passagers et émettre moins de gaz d’échappement. Une meilleure idée est de prendre un bus tous ensemble, ou bien sûr le train.

D’une manière générale, une seule règle prévaut où que vous alliez en vacances : réfléchissez bien à l’impact que vous avez sur l’environnement, tant sur la route que sur place. Si vous gardez cette règle à l’esprit, vous vous en sortirez bien !

Envie d’une mobilité plus durable ?

Signez notre appel pour une meilleure mobilité en Belgique : plus efficace, plus confortable et plus durable.

Je signe l’appel pour une meilleure mobilité