La solution ?

Une nouvelle mobilité.

Les rues doivent redevenir le terrain des gens, et pas des voitures. Nous devons circuler bien plus souvent à pied, à vélo ou en transports en commun. Par ailleurs, il est grand temps de passer de véhicules privés remplis de combustibles fossiles à de plus petits véhicules électriques à partager. Et fonctionnant à l’énergie renouvelable, bien entendu.