#Climat #Mobilité #Santé

Clean Air Now

J'agis

Si on vous dit vélo, vous pensez… aux coureurs du Tour de France ? À des hipsters danois ? À des touristes en sandales sur des chemins de campagne ? Le vélo est pourtant un mode de transport idéal pour vos déplacements quotidiens. Vous verrez, l’essayer (pour quelques semaines), c’est l’adopter (pour toujours).

Photo by Erik Witsoe on Unsplash

Photo by Erik Witsoe on Unsplash © Photo by Erik Witsoe on Unsplash

Vous aimez gagner du temps ?

En heure de pointe, le vélo est la solution la plus rapide en ville et avec lui, vous êtes toujours sûr(e) de l’heure d’arrivée. Sur place, la recherche de stationnement est très rapide. Un coup de clé dans le cadenas, et le tour est joué ! Faire régulièrement du vélo, classique ou électrique, vous épargne aussi des heures à la salle de sport! 

Vous aimez l’efficacité ?

À vélo (sur terrain plat), vous dépensez 3,5 fois moins d’énergie qu’un piéton par kilomètre tout en ayant accès à un territoire 12 fois plus étendu et ce, sans engendrer de pollution. Un vélo, c’est aussi un véhicule assez léger qui permet de déplacer votre poids et bien plus (enfants, courses…) ! Le vélo n’accapare pas l’espace public ni lorsqu’il est en circulation, ni lorsqu’il est stationné, puisqu’il est possible de mettre environ 9 vélos sur une place de parking voiture. 

Vous aimez la rentabilité  ?

Le vélo est un mode de déplacement qui dure dans le temps et qui ne coûte pas cher : achat abordable, pas de plein, pas de taxes, pas de parking hors de prix… Quant à l’entretien, il est généralement bon marché et il est même possible d’apprendre à le faire soi-même. 

Vous vous préoccupez du climat ?

Faire du vélo c’est diminuer sa dépendance aux énergies fossiles et limiter ses émissions individuelles de gaz à effet de serre. Le cycle de vie complet d’un vélo n’émet que peu de CO2 et une fois sur la route, il ne produit ni pollution de l’air ni pollution sonore. Avec les investissements adéquats, le vélo pourrait diminuer les émissions du transport urbain à travers le monde de 11% d’ici 2050. 

Vous vous préoccupez de votre santé ?

Pratiquer une activité régulière comme le vélo permet de lutter contre les maux associés à la sédentarité (maladies cardio-vasculaires, diabète, dépression…), de renforcer ses capacités motrices, respiratoires, son système immunitaire, et d’être bien dans sa tête ! Si la pollution de l’air vous inquiète, sachez que c’est dans l’habitacle des voitures que les concentrations de polluants sont les plus élevées, tandis que les cyclistes roulent “à côté” du trafic et peuvent adapter leur rythme et leur itinéraire pour être moins affectés. 

Vous aimez vous amuser ?

Faire du vélo c’est rouler au grand air, profiter d’un transport individuel sans externalités négatives et d’une sensation de vitesse sans être à 100km/h (pas besoin de rouler comme Merckx pour sentir le vent sur son visage)… Par temps de pluie, certains cyclistes retrouvent même leur âme d’enfant et s’amusent à rouler dans les flaques. 

Faire du vélo offre donc plein d’avantages accessibles à un grand nombre de personnes, vous y compris ! Bien sûr, la pratique du vélo en Belgique n’est pas encore aussi confortable que chez nos voisins du Nord, mais les choses évoluent de façon positive et il serait dommage de ne pas profiter des bienfaits du vélo dès aujourd’hui. Alors convaincu.e ?

Envie d’une mobilité plus durable ?

En plus de vous mettre en selle, vous pouvez signer l’appel pour faire du vélo une solution mobilité complémentaire à des transports en commun plus efficaces et durables.

Faire du vélo une solution mobilité à combiner à des transports en commun plus efficaces