Aujourd’hui, alors que la conférence sur le climat de Katowice touche petit à petit à sa fin, une cinquantaine de militants de Greenpeace ont demandé aux chefs de gouvernement européens de prendre leurs responsabilités et de « changer de cap » en matière de climat...

Ils ont pour cela détourné un cortège de voitures officielles qui se rendait à un Sommet européen à Bruxelles, ils se sont enchaînés les uns aux autres et ont installé une sculpture de glace symbolisant une planète en train de fondre. Enfin, ils ont déployé des bannières portant le message : "UE: changez de cap en matière de climat".

Il n'est pas trop tard

Pour Greenpeace, les gouvernements européens ne peuvent tout simplement pas continuer sur la voie déjà tracée. A moins qu’ils ne réagissent maintenant, nous allons vers un drame climatique. Ils doivent, au minimum, soutenir le plan de la Commission européenne visant à être neutre sur le plan du climat d’ici 2050. La tâche est immense, le temps presse, mais les solutions existent. Nos dirigeants doivent être audacieux.

Ce document de la Commission européenne a été publié en novembre après la sortie d’un rapport historique des Nations unies. Dans ce dernier, des experts du climat nous avertissent que le monde doit réduire de 50% ses émissions de carbone d’ici 2030 pour limiter l’augmentation mondiale de la température à 1,5°C et pour éviter les pires effets du changement climatique.

Il n’est pas trop tard, mais l’Europe doit changer d’orientation dès aujourd’hui.