Parfum de scandale - Une enquête sur la composition chimique de 36 eaux de toilette et eaux de parfum

Publication - 9 février, 2005
L’objectif de cette enquête était de quantifier l’usage de deux groupes de substances chimiques – les phtalates et les muscs synthétiques – dans une sélection aléatoire de marques de parfum. Pour ce faire, Greenpeace a commandé à un laboratoire indépendant une recherche analytique de ces deux familles de composés chimiques sur 36 marques d’eau de toilette et d’eau de parfum. Les résultats confirment que plusieurs muscs de synthèse, et plus particulièrement les muscs polycycliques galaxolide (HHCB) et tonalide (AHTN), et plusieurs phtalates, surtout le diéthyl phtalate (DEP), sont très largement utilisés par l’industrie du parfum.

Download document

Executive summary: L’objectif de cette enquête était de quantifier l’usage de deux groupes de substances chimiques – les phtalates et les muscs synthétiques – dans une sélection aléatoire de marques de parfum. Pour ce faire, Greenpeace a commandé à un laboratoire indépendant une recherche analytique de ces deux familles de composés chimiques sur 36 marques d’eau de toilette et d’eau de parfum. Les résultats confirment que plusieurs muscs de synthèse, et plus particulièrement les muscs polycycliques galaxolide (HHCB) et tonalide (AHTN), et plusieurs phtalates, surtout le diéthyl phtalate (DEP), sont très largement utilisés par l’industrie du parfum. Ceci suggère que l’usage régulier de la plupart des parfums du commerce contribue de manière substantielle à l’exposition quotidienne des individus à ces substances chimiques, dont certaines sont des contaminants reconnus du sang et du lait maternel. De plus, des preuves s’accumulent pour confirmer les propriétés de perturbation hormonale de certains muscs.Dans ce contexte, nos résultats plaident en faveur d’une législation qui exige le remplacement des substances dangereuses par des alternatives plus sûres. Le développement en cours de la nouvelle réglementation chimique communautaire REACH (Enregistrement, Evaluation et Autorisation des Produits Chimiques) fournit l’opportunité de mettre en place les conditions d’une telle substitution, une contribution vitale à la protection des citoyens face à l’exposition aux substances dangereuses.

Num. pages: 16