Notre terre est au bord de l’effondrement. Seuls 15 % des forêts du monde sont encore intactes et 3 % seulement de l’ensemble des océans sont exempts de toute pression humaine. Nous ne pouvons pas prendre le risque de détruire la toile de la vie qui nous fait vivre. Comment pouvons-nous sauver la nature ?

5 raisons pour lesquelles la vie sauvage est essentielle à notre survie

Les pressions exercées par l’homme sont la principale cause du rythme alarmant auquel la planète perd des espèces (sa biodiversité). On estime que ce déclin n’est comparable qu’à la cinquième extinction de masse qui s’est produite il y a 65 millions d’années.

Je signe la pétition pour la sauvegarde des forêts

Qu’est-ce que la biodiversité, et pourquoi est-elle importante ?

5 raisons pour lesquelles la vie sauvage est essentielle à notre survie

La biodiversité englobe trois composantes interdépendantes : la diversité des écosystèmes, la diversité des espèces et la diversité génétique. En d’autres mots, plus ces systèmes naturels imbriqués sont diversifiés, plus ils sont résistants aux perturbations.

Les relations entre plantes et animaux vivants tissent la « toile de la vie », qui peut être vue comme un filet de sécurité contribuant à assurer la survie et le bien-être de tous les êtres vivants sur cette planète, y compris nous, les humains.

Lorsque l’équilibre règne, tous ces organismes travaillent ensemble pour filtrer notre eau, purifier notre air, entretenir notre sol, réguler le climat, arrêter les épidémies, recycler les nutriments et nous fournir de la nourriture.

Mais chaque fois qu’une espèce disparaît, c’est comme si un fil de la toile était coupé, laissant des trous dans le filet de sécurité de la planète et bouleversant l’équilibre délicat des systèmes.

Par exemple, les coraux créent un habitat pour un si grand nombre d’espèces marines que leur disparition pourrait entraîner l’effondrement de l’ensemble de l’écosystème, engendrant des mortalités et des disparitions d’espèces en série.

C’est exactement ce qui est en train de se passer dans la Grande Barrière de corail australienne, l’un des écosystèmes récifaux les plus diversifiés au monde, qui a perdu plus de la moitié de sa population corallienne depuis 1995 en raison d’épisodes de blanchiment massif des coraux, et qui est en train de mourir sous nos yeux. 

5 manières dont la biodiversité contribue à la vie sur terre

5 raisons pour lesquelles la vie sauvage est essentielle à notre survie

1.            La nature nous donne ce dont nous avons besoin. La nourriture, l’air pur et l’eau sont les fondements de la vie. La biodiversité de la Terre offre aux différentes civilisations les éléments essentiels dont elles ont besoin pour leur survie.

2.            La nature nous protège. Certains des plus importants rôles joués par la biodiversité sont défensifs. Nos écosystèmes aident à réguler notre climat et à lutter contre les épidémies comme le Covid-19. Vous savez probablement déjà que les forêts constituent d’importants puits de carbone et qu’elles sont essentielles pour lutter contre la crise climatique. Mais les océans jouent également un rôle important dans ce domaine.

3.            La nature fait circuler les éléments nécessaires à la vie. L’azote et le phosphore sont les deux principaux nutriments biologiques circulant dans les écosystèmes de la planète et qui sont nécessaires à toute vie sur terre. L’activité humaine a tellement perturbé les cycles naturels des nutriments que nous avons dégradé les sols et créé des zones mortes dans les mers.

4.            La nature nourrit notre esprit. Comme de nombreux peuples indigènes et forestiers le savent bien, nous faisons partie de la nature, nous n’en sommes pas distincts. La nature offre énormément de bienfaits spirituels et récréatifs. Même dans la science occidentale, les bienfaits psychologiques de la nature sont largement documentés.

5.            La nature pourrait résoudre les problèmes à venir. Les connaissances scientifiques ne cessent de croître et d’évoluer. Plus nous parviendrons à maintenir la vie et la prospérité, plus grand pourra devenir le savoir. Ainsi, la nature a contribué et contribue encore à d’importantes avancées médicales.

Qu’est-ce qui détruit notre biodiversité ?

La croissance des civilisations (et des économies) s’est accompagnée d’une augmentation de leur empreinte écologique. Le capitalisme extractif a transformé la nature en marchandise, et a fait oublier à certains sa véritable valeur. La poursuite d’une croissance économique illimitée est une énorme source d’injustice, qui exploite aussi bien les personnes que la planète. 

Dans toute l’histoire humaine, jamais les industries destructrices n’ont exercé davantage de pression sur la toile de la vie de notre planète qu’aujourd’hui. Les méga-entreprises brûlent des combustibles fossiles polluants, incendient des forêts pour défricher des terres afin d’y cultiver des produits agricoles ou pour fabriquer des produits à usage unique, et pillent des zones de plus en plus profondes et éloignées des océans. Elles polluent aussi les politiques et en profitent pour prendre nos gouvernements en otage.

Plutôt que de travailler à la recherche d’une solution, les gouvernements entretiennent le problème : ils subventionnent les géants des pesticides et l’agriculture industrielle destructrice avec de l’argent public, ou injectent des milliards de dollars dans les énergies polluantes.

La poursuite sans fin d’une croissance illimitée sur une planète aux ressources limitées a une fin prévisible qui est déjà en vue. Une grande partie de la faune de cette planète est en voie d’extinction.

Comment pouvons-nous sauver la nature, et nous sauver nous-mêmes, par la même occasion ?

Les gouvernements doivent cesser de donner la priorité aux profits des entreprises et repenser la manière dont nous produisons et consommons les denrées alimentaires et autres biens afin d’alléger les pressions exercées sur la nature. Il faut transformer nos systèmes pour valoriser à la fois les personnes et la planète dont nous dépendons, et pour placer notre bien-être au cœur des dépenses et des décisions politiques.

Les gouvernements doivent rétablir l’équilibre du pouvoir au profit des communautés et écouter les peuples autochtones gardiens des terres et des océans. Travailler en partenariat avec ces personnes liées à la nature et qui en dépendent est le moyen le plus sûr de protéger les espaces sauvages.

Nous devons protéger ce qui reste de la biodiversité, afin qu’elle puisse, dans une certaine mesure, se reconstituer. La création de vastes sanctuaires océaniques et l’établissement de protections légales sur terre peuvent contribuer à lutter contre le dérèglement climatique, la disparition des espèces, le risque de futures pandémies, et renforcer la sécurité alimentaire. 

Des accords mondiaux importants comme la Convention sur la diversité biologique (CDB), qui tient sa quinzième réunion à Kunming cette année sont l’occasion pour les gouvernements d’établir une nouvelle relation avec la nature. En protégeant la nature, nous pouvons renforcer la résilience aux crises climatiques et aux futures épidémies, et contribuer à protéger les personnes et la planète.

Cette année, Greenpeace demande aux gouvernements de s’entendre sur un plan de réhabilitation de la nature ambitieux et réalisable. Nous demandons un engagement en faveur d’objectifs audacieux visant à protéger au moins 30 % de nos terres et de nos océans d’ici à 2030, un plan clair pour y parvenir tout en respectant les droits des communautés locales et autochtones, ainsi qu’un financement et des ressources suffisants.

Nous ne pouvons pas prendre le risque de détruire la toile de la vie qui nous fait vivre. Nous faisons partie de la nature, et si elle disparaît, notre avenir disparaîtra avec elle. Protéger la biodiversité est une façon de nous protéger.

Vous aimeriez en faire davantage ? 

Signez notre pétition pour la sauvegarde des forêts. 

5 raisons pour lesquelles la vie sauvage est essentielle à notre survie
Je signe Je partage sur Facebook Je partage sur Twitter Je partage sur Whatsapp
Facebook Facebook Instagram Instagram Twitter Twitter YouTube YouTube Pinterest Pinterest

Texte original ici

Ensemble, protégeons les forêts

Stop à la déforestation mondiale. Les forêts sont vitales.

J'agis