Il est rare que le morceau de viande que vous achetez au supermarché provienne de fermes écologiques. D’ailleurs, comment une ferme à dimension humaine pourrait-elle suivre notre consommation effrénée ? Celle-ci ne peut être satisfaite que grâce à la construction de méga-fermes, dans lesquelles des milliers d’animaux sont entassés les uns sur les autres. Cette forme d’élevage industriel nuit au climat, pollue notre environnement et menace la survie des petits éleveurs. Et tout cela avec l’argent de l’Europe car la grande majorité des subventions agricoles européennes vont à d’énormes fermes-usines polluantes. Nous exigeons une politique différente qui promeut l’agriculture écologique selon le principe « moins de viande, mais de meilleure qualité. »

 

1
2
3
4
Agir en 3 minutes
Agir 10 minutes
Agir au quotidien
Agir sur le long terme

Signez notre pétition pour l’élevage écologique et contre les subsides aux fermes-usines polluantes.

Aidez-nous à diffuser cette pétition avec le plus de monde possible. Tweetez-la et/ou partagez-la sur Facebook.

Soutenez les éleveurs et producteurs locaux en achetant leurs produits.

Engagez-vous à manger moins de viande. Un choix sain et bon pour la planète. Etes-vous prêt(e) ?

1 Agir en 3 minutes

Signez notre pétition pour l’élevage écologique et contre les subsides aux fermes-usines polluantes.

Je signe

Aidez-nous à diffuser cette pétition avec le plus de monde possible. Tweetez-la et/ou partagez-la sur Facebook.

Je partage la pétition

Soutenez les éleveurs et producteurs locaux en achetant leurs produits.

J’achète écologique

Engagez-vous à manger moins de viande. Un choix sain et bon pour la planète. Etes-vous prêt(e) ?

Je participe
Attention à la provenance de votre viande
Attention à la provenance de votre viande

Tandis que le nombre d’exploitations familiales diminue d’année en année en Belgique, le nombre d’animaux par exploitation monte en flèche. Dans toute l’Europe, nous voyons émerger des milliers de fermes-usines qui gonflent notre délirante production de viande. Dans ces hangars, d’innombrables poulets, cochons ou vaches sont entassés les uns sur les autres. Les énormes quantités de lisier provenant de ces fermes-usines polluent l’air des riverains et l’eau de nos rivières. À l’échelle mondiale, cet élevage industriel nuit au climat, que ce soit directement par les émissions de gaz à effet de serre, ou indirectement par la déforestation au profit de cultures destinées à l’alimentation animale comme le soja. Enfin, les animaux qui vivent dans ces fermes-usines reçoivent des quantités excessives d’antibiotiques, même s’ils sont en bonne santé. Cette pratique rend chacun d’entre nous plus vulnérable aux bactéries résistantes.

Opter pour l’agriculture écologique
Opter pour l’agriculture écologique

La solution est simple : les subventions agricoles ne doivent bénéficier qu’aux agriculteurs qui cultivent des terres ou élèvent des animaux de manière écologique et qui produisent de la viande et des produits laitiers dans les limites de ce que notre planète peut supporter. L’argent public doit profiter à notre santé et à l’environnement et garantir le bien-être des animaux. Les agriculteurs désireux de concrétiser ce changement ont besoin de notre soutien, car il n’est pas facile de rompre avec le système de l’agriculture industrielle. Heureusement, beaucoup d’agriculteurs démontrent au quotidien qu’il est possible de cultiver des aliments sains, variés et durables. Ce sont les agriculteurs qui traitent bien leurs animaux et l’environnement et dont la production est principalement destinée à leur communauté. Soutenons-les !

Orientez la nouvelle politique agricole
Orientez la nouvelle politique agricole

Depuis plus d’un demi-siècle, l’Union européenne investit des fonds publics pour orienter notre production alimentaire. Mais sa politique agricole commune (PAC) a omis de nous protéger, ainsi que notre environnement, des excès de l’agriculture industrielle. Greenpeace appelle donc les politiciens à cesser de subventionner la production industrielle de viande et de produits laitiers et à adopter des politiques qui soutiennent une agriculture et un élevage écologiques. Les négociations en vue d’une nouvelle PAC qui doit être lancée en 2021 ont déjà commencé. Nous avons l’occasion d’orienter cette politique. Agissons !

Elevage de demain

Nos 8 exigences pour la nouvelle PAC

D’ici 2050, nous pourrons parfaitement satisfaire nos besoins alimentaires en Belgique avec un élevage de plus petite dimension. Un tel revirement serait bénéfique pour le climat, la biodiversité et le bien-être animal. Pour en savoir plus, consultez le rapport ““Study on livestock scenarios for Belgium in 2050” de l’UCLouvain.

L'agriculture nous concerne tous. Elle touche à notre alimentation, à notre environnement, au climat et à notre économie. Ce que nous mangeons et comment notre nourriture est produite affectent directement notre santé et celle de notre planète.

#Agriculture #Alimentation #Climat

Moins de viande, plus de légumes

J'agis

Plus d'info

Background image