Les problèmes

Page - 21 mai, 2007
Les inconvénients et les conséquences négatives de l'énergie nucléaire ne sont pas prévisibles.
  • Il n'existe aucune solution pour les déchets radioactifs
    En Belgique, 120 tonnes de déchets hautement radioactifs sont produits tous les ans; ceux-ci resteront dangereusement radioactifs pendant encore des millions d'années.
  • L'énergie nucléaire est polluante
    Le traitement des déchets radioactifs en l'occurrence libère des quantités importantes de radioactivité dans l'air et dans l'eau.
  • L'énergie nucléaire est dangereuse
    Si un grave accident devait se produire à Tihange ou à Doel, une partie importante de la Belgique et des Pays-Bas serait rendue inhabitable pour une durée indéterminée. La prolongation de la durée de vie des centrales vieillissantes augmente le risque d'incidents ou d'accidents graves.
  • L'énergie nucléaire est insuffisamment assurée
    Un grave accident pourrait coûter des milliers de milliards d'euros, sans même compter la terrible souffrance humaine. Electrabel est assurée pour à peine 300 millions d'euros. Assurer l'entièreté du risque pourrait faire monter le prix du nucléaire jusqu'à 1 euro/kWh.
  • L'énergie nucléaire entraîne la prolifération des armes atomiques
    L'énergie nucléaire est née du développement des programmes d'armes atomiques. Quasi tous les pays qui ont illégalement développé l'arme atomique l'ont fait sous le couvert de programmes nucléaires 'civils'.
  • L'énergie nucléaire est marginale
    L'énergie nucléaire produit à peine 2,3% de l'énergie mondiale, et sa part diminue du fait de la croissance rapide des énergies renouvelables. En Europe, il faut 12 ans pour construire une seule centrale nucléaire, alors que tous les ans, on construit des turbines éoliennes qui produisent autant d'électricité que deux grandes centrales nucléaires.
  • L'énergie nucléaire est onéreuse
    En Belgique, le consommateur a payé plus de 28 milliards d'euros pour les centrales nucléaires, une véritable saignée pour notre économie. Un nouveau réacteur coûte aujourd'hui plus qu'il y a trente ans, alors que le prix de l'énergie renouvelable diminue. De plus, les coûts du traitement des déchets et les coûts d'un possible accident d'importance (voir plus haut) rendent les coûts totaux de cette technologie non prévisibles et exorbitants. Aujourd'hui, l'éolien coûte moins que le nucléaire.
  • L'énergie nucléaire nuit au climat
    Prolonger la durée de vie des vieilles centrales nucléaires de quelques années freine le développement des renouvelables. Quoi qu'il en soit, l'énergie nucléaire disparaîtra d'ici quelques décennies, du fait qu'elle est trop chère ou en raison de l'épuisement des réserves d'uranium. Aujourd'hui nous avons le choix: investir des fonds dans l'énergie nucléaire qui est à la fois dangereuse, chère, inefficace et sans avenir ou favoriser les renouvelables, moins chères et plus efficaces. Ce dernier choix est bien plus intéressant pour le climat.
  • L'énergie nucléaire n'est pas démocratique
    Elle est née du développement des programmes militaires et, depuis toujours, elle revêt un caractère secret. Depuis le 11 septembre 2001, la situation est pire encore: toute l'information technique est désormais gardée secrète, parce que les autorités craignent une attaque terroriste. Ceci rend impossible l'organisation d'un débat démocratique sur l'énergie nucléaire.